International
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)
16238
S'abonner

À quelques jours du second tour de la présidentielle, prévu dimanche 21 avril 2019, les émotions débordent en Ukraine. Ainsi un partisan de Petro Porochenko, le présentateur télé Taras Berezovets, a évoqué mal à propos le sinistre ravageur à Notre-Dame pour commenter la rencontre de Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron à Paris.

Des internautes n'ont pas apprécié le tweet du présentateur télé ukrainien Taras Berezovets, qui a associé de manière humoristique l'incendie de Notre-Dame à la rencontre du candidat au second tour de la présidentielle ukrainienne, Volodymyr Zelensky, et Emmanuel Macron qui a eu lieu vendredi 12 avril à Paris.

«Emmanuel Macron a eu la chance qu'après la visite de Zelensky seule la cathédrale Notre-Dame a brûlé et pas l'Élysée», a-t-il écrit.

Parmi ceux qui ont critiqué M.Berezovets se trouvait Isabelle Dumont, ambassadrice de France en Ukraine. «Honte à vous! C'est la honte», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

​Après cette critique, M.Berezovets a supprimé sa blague des réseaux sociaux, tout en reconnaissant qu'elle était «mal à propos» et allait «trop loin».

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron, Petro Porochenko, France, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook