International
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)
16238
S'abonner

À quelques jours du second tour de la présidentielle, prévu dimanche 21 avril 2019, les émotions débordent en Ukraine. Ainsi un partisan de Petro Porochenko, le présentateur télé Taras Berezovets, a évoqué mal à propos le sinistre ravageur à Notre-Dame pour commenter la rencontre de Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron à Paris.

Des internautes n'ont pas apprécié le tweet du présentateur télé ukrainien Taras Berezovets, qui a associé de manière humoristique l'incendie de Notre-Dame à la rencontre du candidat au second tour de la présidentielle ukrainienne, Volodymyr Zelensky, et Emmanuel Macron qui a eu lieu vendredi 12 avril à Paris.

«Emmanuel Macron a eu la chance qu'après la visite de Zelensky seule la cathédrale Notre-Dame a brûlé et pas l'Élysée», a-t-il écrit.

Parmi ceux qui ont critiqué M.Berezovets se trouvait Isabelle Dumont, ambassadrice de France en Ukraine. «Honte à vous! C'est la honte», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

​Après cette critique, M.Berezovets a supprimé sa blague des réseaux sociaux, tout en reconnaissant qu'elle était «mal à propos» et allait «trop loin».

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron, Petro Porochenko, France, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook