Ecoutez Radio Sputnik
    Air Algérie

    Des vols Paris-Alger d’Air Algérie visés par des dizaines de plaintes

    © AFP 2019 JOEL SAGET
    International
    URL courte
    2221
    S'abonner

    Plusieurs personnes ayant voyagé les 6 et 7 avril avec la compagnie aérienne Air Algérie se sont dit victimes d’une intoxication alimentaire, nécessitant même pour certaines une hospitalisation en urgence. Des passagers veulent déposer plainte pour «empoisonnement » et «mise en danger d’autrui».

    Depuis les vols effectués entre Alger et Paris les 6 et 7 avril, de plus en plus de passagers se plaignent d'une possible intoxication alimentaire. Selon Le Courrier de l'Atlas, il s'agit de plus de 30 personnes, dont certaines ont été hospitalisées en urgence.

    Comme l'indique le média en citant des témoignages de passagers, l'intoxication s'est produite suite au repas servi à bord, provoquant dans la plupart des cas des douleurs, des diarrhées aiguës et des vomissements.

    «Une fois à la maison, j'ai eu très mal au ventre. Je ne me suis pas inquiétée sur le coup. J'ai pensé que ça allait passer. La première nuit a été horrible. Le jour d'après, j'ai commencé ensuite à vomir, à avoir de la fièvre, beaucoup de fièvre, jusqu'à 40 degrés. La deuxième nuit a été encore plus dure. J'avais des douleurs atroces, des contractions horribles…C'est un miracle que je n'ai pas convulsé. Le lendemain, on m'emmenait à l'hôpital de Senlis. J'y suis restée une semaine», a confié au Courrier de l'Atlas Ines Anane, artiste franco-algérienne.

    Les symptômes sont presque les mêmes pour les autres passagers:

    «J'ai atterri à 23 heures et je suis arrivé chez moi à Chelles, vers minuit 30. Crampes abdominales, vomissements, diarrhées. J'ai pensé que c'était une gastro, donc j'ai pris du Smecta. Le lendemain vers midi, j'ai une fièvre intense. Toutes les deux minutes, j'allais aux toilettes, je me déshydratais. A l'hôpital, après des analyses, ils ont vu que mon état était dû à une salmonelle», raconte Said, aujourd'hui en arrêt maladie.

    Plusieurs passagers ont ou devraient déposer plainte contre la compagnie aérienne pour «empoisonnement» ou «mise en danger de la vie d'autrui». Selon eux, Air Algérie aurait dû mettre au moins en place une «cellule de crise» ou alerter les autorités sanitaires et les passagers sur un possible risque.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    intoxication, vol, Air Algérie, Alger, Paris, Algérie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik