International
URL courte
2205
S'abonner

Au moins trois compagnies aériennes ont dû effectuer des inspections sur leurs Boeing 737 Max hors service en vue d’y déceler un éventuel problème au niveau de certaines pièces du moteur, celles-ci étant potentiellement recouvertes d’une couche de carbone.

L'accumulation possible de carbone autour des injecteurs de carburant a incité le fabricant CFM International à recommander à certains opérateurs d'examiner et de remplacer éventuellement les composants des modèles Leap-1B utilisés sur les Boeing 737 Max, relate Bloomberg.

American Airlines Group Inc. et Southwest Airlines Co., les deux plus grands exploitants américains de cet avion, ainsi que la compagnie canadienne WestJet Airlines Ltd. ont été en l'occurrence concernés.

«Nous examinons la sous-flotte et prenons les mesures qui s'imposent en coopération avec le client chaque fois que nous pensons que la buse d'un moteur doit être remplacée», a déclaré le directeur général de CFM, Gaël Méheust.

Bien que seule une petite partie des moteurs ait été touchée, ces pannes s'ajoutent aux autres problèmes auxquels font face les exploitants du 737 Max, le modèle le plus vendu de Boeing et l'un des fers de lance de la flotte aéronautique mondiale.

Ces avions sont hors service depuis plus d'un mois après deux crashs qui ont coûté la vie à 346 personnes. Le problème actuel n'est pas lié à ces catastrophes, souligne le fabricant.

Le 10 mars, un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, avec à son bord 157 personnes, s'est écrasé au sud-est d'Addis-Abeba sans laisser de survivants. En octobre dernier, un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air s'était abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
panne, avions, crash d'avion, Boeing 737 MAX 8, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook