Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin de Moscou

    Le Kremlin déçu du gaspillage de l’argent des contribuables US pour le rapport Mueller

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    0 141
    S'abonner

    Les contribuables américains devraient se poser la question de savoir comment a été dépensé l’argent destiné à financer l’enquête du procureur spécial Mueller sur la prétendue ingérence russe dans la présidentielle de 2016, selon le porte-parole du Kremlin, car pour lui les conclusions de cette enquête rendues publiques sont insatisfaisantes.

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a fait savoir son regret en ce qui concerne la qualité du rapport rendu à la fin de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller afin de faire la lumière sur la prétendue ingérence de la Russie dans l'élection américaine de 2016. M.Peskov estime que les contribuables américains devraient s'intéresser à comment a été dépensé l'argent destiné à financer le travail du procureur.

    «Nous regrettons que les documents comme celui-ci influencent vraiment les relations bilatérales américano-russes qui ne sont déjà pas dans le meilleur état possible», a déploré Dmitri Peskov en répondant aux questions de journalistes ce vendredi 19 avril.

    Avant d'ajouter:

    «Pour parler moins sérieusement, chez nous un tel rapport intéresserait probablement la Cour des comptes pour voir où a été dépensé l'argent des contribuables. Les contribuables américains devraient se poser ces questions.»

    Le porte-parole du Kremlin a également souligné que Moscou n'acceptait toujours pas les accusations d'ingérence dans l'élection américaine de 2016.

    «Dans la forme sous laquelle le rapport a été publié, il ne contient aucune nouvelle information. Toutes ces informations ont été publiées dans des sources différentes au fur et à mesure, dans différents médias auparavant», a souligné Peskov.

    Qui plus est, il a rappelé que Moscou, tout au début de cette enquête, avait à plusieurs reprises démenti toute ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays ainsi que toute tentative d'exercer une influence sur les processus électoraux. Le porte-parole du Kremlin avait qualifié ces allégations d'«absolument infondées».

    Récemment, Vladimir Poutine avait qualifié les résultats de l'enquête Mueller de prévisibles, enquête qu'il avait résumée par l'expression «la montagne accouche d'une souris».

    «Nous avons dit dès le début que la commission en question de Monsieur Mueller ne trouverait rien, personne ne le sait mieux que nous, la Russie ne s'est ingérée dans aucune élection», avait expliqué Vladimir Poutine en répondant aux questions de journalistes lors du Forum international dédié à l'Arctique qui se tenait le 9 avril à Saint-Pétersbourg.

    Et pour le porte-parole du Kremlin les conclusions rendues publiques de l'enquête en sont la preuve.

    Pendant environ deux ans, Robert Mueller a enquêté sur la prétendue ingérence de la Russie dans l'élection américaine de 2016, ainsi que sur les liens présumés de Donald Trump avec la Russie. Ces allégations ont été à plusieurs reprises démenties à la fois par le Kremlin et par la Maison-Blanche.

    Tags:
    impôt, gaspillage, contribuable, ingérence, conclusion, argent, enquête, Donald Trump, Robert Mueller, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik