Ecoutez Radio Sputnik
    Vienne, capitale de l'Autriche (image d'illustration)

    Les pertes de l’Autriche en raison des sanctions antirusses estimées à 100 mds USD

    CC0 / Julius_Silver / Vienne
    International
    URL courte
    9552
    S'abonner

    L’activité commerciale en Autriche a souffert des sanctions antirusses, estiment des municipalités autrichiennes. Cet avis a été partagé par l’ancien vice-maire de Linz lors du Forum économique international de Yalta. Le montant des pertes a atteint 100 milliards de dollars, a-t-il estimé.

    Les sanctions antirusses ont porté atteinte à l'activité commerciale autrichienne et à celle de nombreux pays européens, selon plusieurs municipalités autrichiennes citées par Detlef Wimmer, ancien vice-maire de la ville de Linz, lors du Forum économique international de Yalta.

    «Ayant sanctionné la Russie, les États-Unis ont porté préjudice à l'activité commerciale de multiples pays y compris ceux d'Europe. Mais la Russie a réussi à tenir le coup. Nous voyons la situation en Crimée, nous voyons ce qui a été construit ces cinq dernières années», a affirmé M.Wimmer.

    «Certains districts et quartiers autrichiens au niveau de la municipalité ne partagent pas de tels principes concernant les sanctions. Nous estimons que nos dommages atteignent 100 milliards de dollars environ [89 mds EUR, ndlr] résultant des sanctions», a-t-il souligné.

    L'UE, les États-Unis et plusieurs autres pays, dont le Canada, l'Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande, ont imposé des mesures restrictives contre Moscou en 2014, suite au rattachement de la Crimée à la Russie, puis au conflit dans le sud-est de l'Ukraine. En réponse, la Russie a imposé, le 6 août 2014, une interdiction sur les importations alimentaires de la plupart des pays qui ont soutenu ces sanctions. Au fur et à mesure, la liste de produits sanctionnés a été modifiée.

    Étant russe depuis 1783, la Crimée a été transférée pour des raisons administratives en 1954 par Nikita Kroutchev, alors dirigeant de l'Union soviétique, à la République socialiste d'Ukraine. En 2014, les habitants de cette péninsule ont exprimé par référendum leur choix de réintégrer la Russie.

    Le 5e Forum économique international de Yalta «Monde. Russie. Crimée. Nouvelle réalité mondiale» se tient du 17 au 20 avril 2019. Plus de 3.000 participants issus d'une centaine de pays sont venus assister à cet événement considéré comme l'un des plus importants forums économiques organisés en Russie. Les invités discutent du développement de la péninsule et de la Russie, de la lutte contre les sanctions et de la formation d'une nouvelle politique économique.

    Tags:
    municipalité, pertes, dommage, sanctions antirusses, Forum économique international de Yalta 2019, Ukraine, Europe, États-Unis, Crimée, Russie, Moscou, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik