Ecoutez Radio Sputnik
    Petro Porochenko

    Porochenko accepte sa défaite à la présidentielle et promet de poursuivre son combat

    © Sputnik . Alexey Vitvitsky
    International
    URL courte
    5230

    Ayant recueilli environ quart des votes au second tour de la présidentielle, le Président Porochenko ne compte pas quitter la vie politique et promet de former une forte opposition au nouveau chef d'État.

    Tout en acceptant sa défaite au second tour de l’élection présidentielle ukrainienne, le chef d’État ukrainien sortant Petro Porochenko a promis de ne pas se retirer de la vie politique et a appelé ses partisans à ne pas baisser les bras.

    «Le mois prochain, je quitterai le poste de chef d’État, c’est la décision des Ukrainiens, et j’accepte cette décision. Mais je veux dire avec certitude que je ne quitte pas de la vie politique», a déclaré M.Porochenko intervenant dans son QG électoral.

    Le Président s’est déclaré prêt à téléphoner à son rival Volodymyr Zelensky pour le féliciter de sa victoire. Il a également appelé la communauté internationale à soutenir le cheminement de l’Ukraine vers l’adhésion à l’Otan et l’Union européenne.

    «Je veux souligner que le nouveau Président aura une opposition forte, très forte», a insisté M.Porochenko.

    Le second tour de la présidentielle ukrainienne s’est déroulé dimanche 21 avril. Selon les résultats des sondages réalisés à la sortie des urnes, le Président sortant n’a recueilli qu’un quart des votes, alors que son adversaire s’est assuré le soutien de près de 73% des électeurs.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    opposition, défaite, élection présidentielle, Union européenne (UE), OTAN, Volodymyr Zelensky, Petro Porochenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik