Ecoutez Radio Sputnik
    Notre-Dame de Paris

    Les requêtes Google pour «Notre-Dame» sept fois plus nombreuses que pour «Sri Lanka»

    © REUTERS / Christophe Petit Tesson/Pool
    International
    URL courte
    Incendie à Notre-Dame de Paris (135)
    214

    Les requêtes sur le moteur de recherche Google concernant l’incendie de Notre-Dame de Paris ont été beaucoup plus nombreuses dans les 24h ayant suivi l’événement que celles concernant les récentes attaques meurtrières perpétrées au Sri Lanka dans le même laps de temps, apprend-on des données de Google Trends analysées par Al Jazeera.

    L'incendie qui a ravagé l'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris a engendré sept fois plus de recherches sur Google que les attentats à la bombe qui ont secoué le Sri Lanka le dimanche de Pâques et tué plus de 300 personnes dans les 24h ayant suivi chacun de ces deux événements, selon les données de Google Trends analysées par la chaîne de télévision satellite qatarienne Al Jazeera.

    L'intérêt pour les recherches sur Google concernant Notre-Dame était très élevé dans une grande partie du monde, en particulier dans l'hémisphère occidental. À présent, les résultats de recherche pour les deux catastrophes se sont stabilisés, mais les comparaisons entre les deux événements révèlent que l'intérêt des recherches dans le monde était au moins sept fois plus important pour les mots clés «Notre-Dame» que pour «Sri Lanka» au cours de la semaine écoulée.

    L'incendie du 15 avril qui a ravagé la célèbre cathédrale de Paris n'a pas fait de morts, mais l'analyse des données révèle que ce n'est que dans trois pays, à savoir l'Inde voisine, l'Indonésie et les Émirats arabes unis que les recherches sur les explosions au Sri Lanka ont été plus nombreuses que celles sur l'incendie de Paris.

    Bien que Google ne divulgue pas le nombre exact de requêtes, selon Google Trends, la France, le Mexique, l'Argentine, l'Italie et le Brésil ont tous signalé 90% de recherches supplémentaires pour Notre-Dame par rapport au Sri Lanka.

    Selon Gabriele Kahlout, analyste des données et du référencement chez Al Jazeera, l'un des facteurs à la base de l'intérêt accru pour l'événement de Notre-Dame était le fait que cet incident était plus proche du public occidental anglophone. A contrario, le Sri Lanka est plus proche de l'Inde, a-t-il expliqué.

    Les attentats coordonnés perpétrés au Sri Lanka le dimanche de Pâques et qui ont visé des églises et des hôtels ont fait 321 morts, dont 38 étrangers, selon le dernier bilan communiqué le 23 avril. Plus de 500 personnes ont été blessées.

    Google Trends est un outil issu de Google Labs permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme a été entré dans le moteur de recherche Google, avec la possibilité de visualiser ces données par région et par langue.

    Dossier:
    Incendie à Notre-Dame de Paris (135)

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    L'Iran affirme avoir arraisoné un pétrolier étranger dans le golfe Persique
    Castaner décore des policiers impliqués dans les plus gros scandales de ces derniers mois
    Tags:
    requête, moteur de recherche, Internet, cathédrale Notre-Dame de Paris, Google Trends, incendie de Notre-Dame de Paris (2019), Al-Jazeera, Sri Lanka, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik