International
URL courte
Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)
220
S'abonner

Le Sri Lanka est revenu sur son annonce concernant la présence d'un Français parmi les 320 victimes des attentats du 21 avril. Il s'agit d'une erreur d'identité, a indiqué le ministère sri-lankais des Affaires étrangères.

L'annonce selon laquelle l'une des victimes des attentats-suicides du 21 avril au Sri Lanka était un ressortissant français était une erreur, a déclaré mardi 23 avril le ministère sri-lankais des Affaires étrangères.

«Le ressortissant français qui était signalé comme tué dans le communiqué de presse du ministère du 22 avril est un cas d'erreur» de nationalité, a indiqué le ministère dans un communiqué.

 Lundi 22 avril, les autorités sri-lankaises avaient annoncé qu'un ressortissant français figurait parmi les dizaines d'étrangers morts dans les attaques-suicides du 21 avril contre plusieurs hôtels et églises au Sri Lanka.

D'après le nouveau bilan fourni par le ministère, le nombre de corps de ressortissants étrangers identifiés s'élève à 34 dont dix Indiens, six Britanniques, trois Danois, deux personnes de nationalités américaine et britannique, deux de nationalités australienne et sri-lankaise, deux Chinois, deux Saoudiens, deux Turcs, un Bangladais, un Espagnol, un Japonais, un Néerlandais et un Portugais.

Quatorze étrangers sont actuellement portés disparus et pourraient figurer parmi les victimes non identifiées à la morgue de Colombo, ont précisé les autorités.

Seize étrangers blessés se trouvent actuellement à l'hôpital national et dans des hôpitaux privés à Colombo.

Dossier:
Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
Français, étrangers, identité, morts, bilan, blessés, attentat, ministère sri-lankais des Affaires étrangères, Sri Lanka, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook