International
URL courte
7414
S'abonner

Le nombre d’anomalies séismologiques légères dans l’État américain de Californie ne cesse d’augmenter. Il y en a eu environ 2.000 dans la région cette dernière décennie, affirment des chercheurs du California Institute of Technology. Selon eux, ce phénomène peut changer l’activité séismique et mener à des cataclysmes plus importants.

Les chercheurs du California Institute of Technology ont mis en garde contre un possible fort tremblement de terre pouvant frapper la côte est américaine prochainement, selon Le Daily Mail.

Les scientifiques ont ainsi établi que, depuis 2008, près de deux millions de tremblements de terre profonds ont été enregistrés le long de la faille de San Andreas.

Selon les séismologues, ces petits tremblements de terre peuvent changer l'activité sismique dans la région. Ceci risque de contraindre les spécialistes à revoir et à réévaluer leurs prévisions concernant la date du prochain tremblement de terre important.

Comme le précisent les chercheurs, la carte des risques sismiques de la région commence à «faire du bruit». Il est difficile de discerner, parmi les particularités tectoniques, des secousses qui puissent déclencher un grand tremblement de terre.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
chercheurs, séisme, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook