International
URL courte
6843
S'abonner

Le Président philippin a menacé de partir en guerre contre le Canada qui n’arrive toujours pas à régler le problème de ses déchets pourrissant dans le port de Manille.

Le sulfureux dirigeant philippin Rodrigo Duterte a menacé de «déclarer la guerre» au Canada qui a «transformé son pays en poubelle», rapportent les médias occidentaux.

En 2013 et 2014, une centaine de conteneurs transportant prétendument des matières recyclables ont été expédiés du Canada aux Philippines. Or, il s’est avéré qu’il s’agissait d’ordures ménagères et de déchets électroniques qui ne pouvaient pas être recyclés. Depuis lors, ces 2.000 tonnes de déchets pourrissent dans le port de Manille, alimentant les tensions diplomatiques entre les deux pays.

«Je mets le Canada en garde, ils feraient mieux de reprendre leurs déchets la semaine prochaine, sinon je mettrais le cap sur le Canada et les y déchargerais», a déclaré M.Duterte.

«Combattons le Canada. Je leur déclarerais la guerre», a lancé le chef d’État philippin, connu pour ses escalades verbales et son amour de l’hyperbole.

Lors de sa visite à Manille en novembre 2017, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, avait promis de s’occuper enfin des deux mille tonnes d’ordures et de déchets électroniques stockés à Manille. Début 2019, plus de 100 organismes environnementaux et communautaires aux Philippines ont adressé une lettre commune à M.Trudeau, lui demandant de respecter sa promesse.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan
Haut-Karabakh: Macron juge les déclarations turques dangereuses, évoquant des «messages guerriers»
Tags:
crise, recyclage, écologie, déchets, Justin Trudeau, Rodrigo Duterte, Philippines, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook