International
URL courte
72522
S'abonner

La récente acquisition de services militaires américains par Taïwan porte atteinte à la souveraineté et à la sécurité de la Chine, a déclaré ce mercredi la Défense chinoise. La diplomatie états-unienne a récemment annoncé la vente d’un programme d’entraînement pour les pilotes de F-16 et des services d’entretien de ces chasseurs à Taïwan.

Le gouvernement chinois s'oppose résolument à la vente de services militaires américains à Taïwan, a indiqué ce mercredi le ministère chinois de la Défense dans un communiqué publié sur son site.

Selon Pékin, Washington a ainsi miné les relations bilatérales ainsi que la stabilité dans le détroit de Taïwan.

«La partie américaine n'a pas seulement violé le principe d'une seule Chine et les Trois communiqués communs sur les relations sino-américaines mais elle s'est aussi ingérée dans les affaires intérieures chinoises en portant atteinte à la souveraineté et à la sécurité de la Chine», peut-on lire dans ce communiqué.

Selon les médias, l'administration Trump a donné en mars son «accord tacite» pour la livraison de plus de 60 F-16 à Taïwan.

Le 15 avril, le Département d'État américain a annoncé la vente à Taïwan d'un programme d'entraînement pour les pilotes de F-16 et des services d'entretien de ces chasseurs, qui se trouvent actuellement en Arizona, pour un montant de 500 millions de dollars (environ 446 millions d'euros). Il s'agit de la troisième vente d'armes à Taipei depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Pour rappel, Pékin considère que Taïwan fait partie de son territoire, ce que ce dernier refuse catégoriquement. Les tensions se sont accrues depuis l'arrivée au pouvoir de la Présidente taïwanaise Tsai Ing-wen. Depuis son élection en 2016, Pékin a mené diverses patrouilles militaires autour de l'île, auxquelles Taipei a répondu en renforçant régulièrement ses forces militaires.

Lire aussi:

Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
chasseur, F-16 Fighting Falcon, Taïwan, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook