International
URL courte
8232
S'abonner

L'un des opposants à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, et son frère doivent se présenter fin avril devant un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Vannes. La convocation est liée à l'affaire Yves Rocher pour laquelle Alexeï Navalny a déjà été condamné à une peine de trois ans de prison avec sursis pour escroquerie.

Les frères Alexeï et Oleg Navalny ont été convoqués en qualité de témoins au tribunal de grande instance de Vannes où ils seront entendus par un juge d'instruction dans le cadre de l'affaire Yves Rocher.

Sur son site, l'opposant a publié la lettre de convocation adressée à l'avocat William Bourdon qui doit les y assister en tant que conseil.
M.Navalny a également écrit que la procédure judiciaire devait démontrer si la société française Yves Rocher était, ou non, coupable de «calomnie» et d'avoir «fabriqué» une affaire d'escroquerie contre lui et son frère en Russie.

En décembre 2014, Alexeï et son frère Oleg Navalny ont été reconnus coupables d'escroquerie aux dépens de la société française de cosmétiques Yves Rocher. Alexeï a été condamné à 3,5 ans de prison avec sursis, Oleg à 3,5 ans de prison ferme.

Le 9 avril 2019, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné la Russie pour avoir assigné à résidence et imposé des restrictions à Alexeï Navalny en 2014, jugeant que ces mesures visaient à «restreindre ses activités publiques».

Commentant la décision de la CEDH, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, l'a qualifiée d'«assez inattendue» et a indiqué qu'il était «à peine possible d'être d'accord avec elle». Le ministère russe de la Justice a également souligné qu'il n'était pas «d'accord avec les aspects factuels et juridiques» de l'affaire menée par la CEDH.

Lire aussi:

Nicolas Sarkozy dément avoir appelé la police pour une fête clandestine à côté de chez lui
«Les Américains ont déclenché une guerre commerciale non seulement contre la Chine, mais également contre l’Europe»
Face aux restrictions sanitaires, un maire d’Île-de-France appelle «à la désobéissance civile»
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tags:
Yves Rocher, Alexeï Navalny, Vannes, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook