Ecoutez Radio Sputnik
    nucléaire

    L'administration Trump viserait un accord nucléaire majeur avec la Russie et la Chine

    © AP Photo / Juan Carlos Llorca
    International
    URL courte
    42349

    Les conseillers de Donald Trump planchent activement sur un nouvel accord nucléaire, impliquant la Chine et d’autres pays, relate CNN en citant plusieurs sources au sein de la Maison-Blanche.

    Des discussions interinstitutionnelles intenses ont lieu à la Maison-Blanche afin de développer des options pour permettre au Président de promulguer un nouvel accord nucléaire à l'échelle internationale impliquant en autres la Chine et la Russie, le nouveau traité START expirant pour sa part en 2021, ont confié à CNN de multiples responsables au sein de la Maison-Blanche.

    «Le Président a clairement indiqué qu'il pensait que le contrôle des armements devrait inclure la Russie et la Chine et devrait inclure toutes les armes, toutes les ogives, tous les missiles», a déclaré un haut responsable. «Nous avons pour ambition de donner au Président des options le plus rapidement possible afin de lui laisser la plus large marge de manœuvre temporelle sur son agenda.»

    Donald Trump, qui a un penchant pour les gros «deals», a laissé entendre publiquement qu'un nouvel accord nucléaire était à son ordre du jour.

    «Peut-être que nous pouvons négocier un accord différent, ajoutant la Chine et d'autres pays, ou peut-être que nous ne le pouvons pas», a déclaré M. Trump lors de son discours à la nation en janvier dernier. «Dans ce cas, nous surpasserons et innoverons de loin tous les autres accords en la matière».
    En mars, Vladimir Poutine a signé un décret qui suspendait l'application par la Russie du traité FNI avec effet immédiat, en réaction à la sortie de Washington de l'accord signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev.

    En vertu du traité en question, Moscou et Washington s'engageaient à supprimer leurs missiles basés au sol d'une portée comprise entre 500 et 5.500 kilomètres. Le document n'imposait cependant aucune restriction sur d'autres acteurs militaires majeurs, dont la Chine. 

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    accord, nucléaire, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik