Ecoutez Radio Sputnik
    Un policier sri-lankais entre dans le motel où le kamikaze a fait exploser son engin le 21 avril

    Trois nouvelles explosions retentissent au Sri Lanka, selon des médias locaux

    © REUTERS / Dinuka Liyanawatte
    International
    URL courte
    Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)
    8221

    Trois nouvelles explosions ont eu lieu vendredi au Sri Lanka, où des attaques de kamikazes avaient fait plus de 250 morts dimanche, annonce des médias locaux se référant à des représentants de l’armée.

    Une série d’explosions a eu lieu à Kalmunai, à l’est du Sri Lanka, lors d’une opération des forces de l’ordre visant à arrêter des personnes suspectées d’avoir organisé les récents attentats meurtriers sur l’île.

    ​Selon le portail Ada Derana, une fusillade a eu lieu après que les forces de l’ordre ont essayé de perquisitionner une maison dans laquelle se trouvaient des suspects. Après un échange de tirs avec la police, un ou deux suspects se sont fait exploser.

    ​Le média local News1st indique que la police a saisi lors d'une opération dans la même localité, des vêtements et des drapeaux liés au groupe terroriste Daech*, 150 bâtons de gélignite, 100.000 billes de fer, un drone et au moins un ceinture explosive.

    Le média précise qu’un couvre-feu a été imposé à Kalmunai et dans les environs.

    Selon les dernières informations, la police srilankaise a arrêté plus de 70 personnes au cours d'opérations d'envergure à travers le pays depuis le 21 avril, jour où une série d’attentats sur l’île avait fait plus de 250 morts, d'après le bilan revu à la baisse.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    explosion, Daech, Sri Lanka
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik