International
URL courte
10416
S'abonner

Après le décompte de plus de la moitié des bulletins de vote, les socialistes ont été donnés vainqueurs des législatives espagnoles et la droite nationaliste entrerait au parlement.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a remporté dimanche les élections législatives en Espagne, mais sans atteindre la majorité absolue tandis que la droite nationaliste se prépare à entrer en force au parlement, indiquent les résultats partiels.

Après le dépouillement de plus de 50% des bulletins de vote, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) de Sanchez recueillait 29,61% des voix et 126 députés, nettement plus que les 85 remportés aux élections de 2016, loin devant tous ses concurrents mais sans atteindre la majorité absolue des 176 sur 350 au Congrès des députés, signale l'AFP.

En face, les conservateurs du Parti populaire (PP) en pleine dégringolade et les libéraux de Ciudadanos n'étaient pas en mesure de réunir les voix pour l'en empêcher, même en s'alliant avec le parti de droite nationaliste Vox, qui recueille 9,97% des suffrages et 23 sièges. Le PP aurait 65 sièges, contre 137 en 2016, et Ciudadanos 57, contre 32 en 2016.

Ce dimanche 28 avril, les Espagnols sont appelés aux urnes pour élire les 350 députés du Congrès ainsi que 208 des 266 sénateurs. Ces élections législatives anticipées sont les troisièmes en moins de quatre ans.

Pendant plusieurs décennies, deux grandes forces politiques — le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le Parti populaire (PP) de centre droit — se sont succédées au pouvoir en Espagne. Tel n'est plus le cas, car cette tendance bipartite a pris fin lors des élections de décembre 2015, quand deux nouveaux partis sont entrés au Congrès des députés: Podemos (gauche) et Ciudadanos (centre droit, se définissant comme centriste). Invité surprise de ces élections générales, le parti Vox pourrait bien entrer en force au parlement national.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
résultats partiels, élections législatives, vote, Vox, Parti de la Citoyenneté (Ciudadanos) espagnol, Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Parti populaire d'Espagne (PP), Podemos, Pedro Sanchez, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook