International
URL courte
7110
S'abonner

L'attaque d'une église au Burkina a fait au moins cinq morts, dont le pasteur, rapporte une source sécuritaire, citée par l'Agence France-Presse.

Cinq personnes, dont un pasteur, ont perdu la vie dans l'attaque d'une église au Burkina Faso, rapporte une source sécuritaire, citée par l'AFP.

L'attaque s'est déroulée dimanche 28 avril à Silgadji, dans le nord du pays, à la fin de l'office religieux, vers 13h, lorsque les croyants quittaient l'église.

«Des individus armés non identifiés ont attaqué l'église protestante de Silgadji, tuant quatre fidèles et le pasteur principal. Au moins deux autres personnes sont portées disparues», a indiqué cette source à l'agence.

Un membre de l'église, témoin de l'attaque, a expliqué que les assaillants étaient à motos et «ont tiré des coups de feu en l'air avant de viser les fidèles».

Comme l'indique l'agence, si des prélats chrétiens et musulmans ont déjà été visés par des attaques jihadistes, il s'agit de la première attaque d'une église depuis 2015, date des premières attaques jihadistes dans le pays.

Lire aussi:

Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
attaque, église, victimes, Burkina Faso
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook