Ecoutez Radio Sputnik
    Pékin

    Pékin invite Paris à chérir leur relation «durement acquise» après un incident naval

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    7252

    Suite à l’incident impliquant un navire de guerre français dans le détroit de Taïwan, le chef de la diplomatie chinoise a appelé Paris à «éviter des perturbations inutiles».

    La France et la Chine doivent s’en tenir à leur relation forte et éviter les démarches susceptibles de lui porter atteinte, estime le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi cité par son service de presse.

    En marge du sommet des Nouvelles routes de la soie à Pékin, M.Wang a déclaré à son homologue français Jean-Yves Le Drian que les deux pays devaient «valoriser leurs bons rapports durement acquis».

    «Il faut éviter des perturbations inutiles et assurer le développement sain et progressif des relations bilatérales», a souligné le chef de la diplomatie chinoise.

    Ces déclarations interviennent après l’interception début avril par la marine chinoise de la frégate française Vendémiaire dans le détroit qui sépare la Chine continentale de l’île de Taïwan, considérée par Pékin comme une partie de son territoire.

    Le navire de guerre, qui était attendue à Qingdao (est de la Chine) afin de participer à un défilé naval pour le 70e anniversaire de la marine chinoise, n’était finalement pas présent à cet événement.

    Suite à l’incident, un membre de l’entourage de la ministre des Armées Florence Parly a déclaré à l’AFP que la France «réaffirmait son attachement à la liberté de navigation, conformément au droit de la mer». Or, pour le porte-parole du ministère chinois de la Défense Ren Guoqiang, le navire français a pénétré dans «les eaux territoriales chinoises» sans autorisation.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    Nouvelles routes de la soie, navires, relations, Ren Guoqiang, Florence Parly, frégate Vendémiaire, Jean-Yves Le Drian, Wang Yi, Taïwan, Chine, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik