Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires américains en Pologne

    Varsovie prêt à accueillir des effectifs supplémentaires de l’armée US

    © AFP 2019 Alik Keplicz
    International
    URL courte
    9021

    Les États-Unis et la Pologne se sont mis d’accord sur le renforcement de la présence militaire américaine sur le territoire polonais, a annoncé le ministre de la Défense nationale Mariusz Blaszczak. Toutefois, selon le porte-parole du Pentagone Eric Pahon, les consultations sont toujours en cours.

    Les États-Unis augmenteront le nombre de leurs soldats déployés en Pologne, a annoncé ce lundi 29 avril le ministre polonais de la Défense nationale Mariusz Blaszczak à la télévision.

    «Nous menons des discussions sur les détails. Nous sommes sur la bonne voie pour achever ces négociations dès cette année», a indiqué le ministre.

    Commentant cette déclaration, le porte-parole du Pentagone, Eric Pahon, a déclaré que les négociations n’avaient pas encore abouti.

    «Nous poursuivons nos pourparlers avec nos chers alliés polonais et nous donnerons de plus amples informations dès que nous serons parvenus à un accord», a-t-il noté.

    La Pologne avait précédemment proposé aux États-Unis d’accueillir à ses frais (quelque deux milliards de dollars) une division blindée américaine, qui pourrait s'installer en permanence près des villes de Bydgoszcz et de Torun, dans le centre du pays. Cette division pourrait être déployée en vertu d’une entente bilatérale, hors du cadre de l'Otan. Selon le Président Andrzej Duda, cette base pourrait être baptisée Fort Trump.

    Environ 4.500 soldats américains se trouvent déjà dans ce pays, il s’agit d’une brigade blindée du Pentagone et des forces multinationales de l'Otan. Ils sont présents en régime de rotation et sont en grande partie «de passage» quand ils participent aux exercices conjoints en Europe.

    Ces derniers temps, la Pologne évoque activement le thème de la menace militaire émanant prétendument de la Russie. Ainsi, Varsovie a adopté un programme d'accroissement conséquent des effectifs de l'armée polonaise, autorisant le déploiement de bataillons multinationaux de l'Otan et d'une brigade blindée de l'armée américaine.

    Moscou a maintes fois souligné que la Russie n'attaquerait jamais un pays membre de l'Otan. Selon le ministre russe des Affaires étrangères, l'Alliance en est parfaitement consciente, mais se sert de ce prétexte pour déployer davantage de matériel et de bataillons près des frontières russes. Le Kremlin a noté que le déploiement d’une base militaire américaine était le droit souverain de Varsovie, mais cela obligera la Russie à prendre des mesures de riposte.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    Mariusz Blaszczak, Eric Pahon, véhicules blindés, base militaire, soldats, États-Unis, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik