Ecoutez Radio Sputnik
    Situtation près de la base de La Carlota à Caracas

    EN CONTINU De vives tensions à Caracas après les nouvelles déclarations de Juan Guaido (vidéo)

    © REUTERS / Carlos Garcia Rawlins
    International
    URL courte
    422627
    S'abonner

    Le Venezuela vit ce mardi 30 avril une journée tendue. Juan Guaido, le «Président par intérim» reconnu par une cinquantaine de pays, a promis d’organiser «la plus grande marche de l'histoire vénézuélienne» le 1er mai. Des coups de feu ont retenti lors du rassemblement près d'une base militaire à Caracas où intervenait M.Guaido, après quoi les tensions ne s’apaisent pas.

    Des coups de feu ont retenti à proximité d'une base aérienne de Caracas, où le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido s'était rendu mardi pour appeler les militaires à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place, relate Reuters.

    Suivez en direct: Un rassemblement des partisans de Nicolas Maduro à Caracas

    Selon l'agence, des hommes en uniforme qui accompagnaient l'opposant ont échangé des tirs avec des soldats soutenant Nicolas Maduro.

    Plus tôt dans la journée, Juan Guaido est intervenu devant ses partisans rassemblés à l'extérieur de la base de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l'usurpation». Les médias ont rapporté que les forces de sécurité avaient employé des gaz lacrymogènes contre les manifestants.

    La situation dans les environs de la base militaire de La Carlota après une annonce de Juan Guaido

    Pour sa part, le conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité nationale John Bolton a appelé les forces armées vénézuéliennes à se ranger du côté des protestataires pour «défendre la Constitution et le peuple». Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo a lui aussi soutenu l'appel de M.Guaido aux militaires.

    «Le gouvernement américain soutient pleinement le peuple vénézuélien dans sa quête de liberté et de démocratie», a déclaré le chef de la diplomatie états-unienne.

    Le ministre vénézuélien de la Défense Vladimir Padrino Lopez a quant à lui dénoncé «une tentative de coup visant à remplir le pays de violence». Le ministre de l'Information Jorge Rodriguez a affirmé, dans un entretien avec une chaîne de télévision locale, que la situation sur la base en question était «absolument calme», et exhorté les Vénézuéliens à ne pas céder aux provocations.

    Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé s'être entretenu avec les commandants de plusieurs unités des forces armées nationales qui l'avaient assuré de leur plein soutien:

    Pour le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza, l'administration de Donald Trump cherche désespérément à provoquer «un conflit interne au Venezuela». Pourtant, ces «institutions démocratiques» doivent aider à défendre la paix dans le pays, affirme le ministre.

    Le porte-parole de US Southern Command (SOUTHCOM) Armando Hernandez a fait savoir que l'armée états-unienne suivait de près les évènements en cours au Venezuela mais n'envisageait pas d'y prendre part, rapporte Reuters.

    Pour le 1er mai prochain, Juan Guaido, reconnu comme Président par intérim par une cinquantaine de pays dont les USA, avait promis d'organiser «la plus grande marche de l'histoire vénézuélienne». Le pouvoir en place a également appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la Fête du travail.

    Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de vives tensions politiques.

    Nouveaux messages
    • 23:57

      Donald Trump menace Cuba d'un embargo «total» si La Havane continue de soutenir Nicolas Maduro

      «Si les troupes et les milices cubaines n'arrêtent pas immédiatement leurs opérations militaires et autres afin de se semer la mort et de détruire la constitution du Venezuela, un embargo plein et total, ainsi que des sanctions les plus hautes qui soient, seront imposés à l'île de Cuba», a indiqué le Président américain sur Twitter.

    • 21:56

      Emmanuel Macron et Donald Trump ont discuté de la situation au Venezuela, a annoncé la Maison-Blanche

    • 21:31

      La diffusion par câble des chaînes CNN et BBC suspendue au Venezuela

      La chaîne de télévision américaine CNN a annoncé que la diffusion par câble de ses émissions au Venezuela avait été suspendue sur décision des autorités de ce pays. Plus tôt dans la journée, les autorités vénézuéliennes ont pris la même décision à l'égard de la chaîne britannique BBC.

      Les émissions de la radio d'opposition Caracas Radio (RCR) ont aussi été bloquées sur la fréquence 750 AM, d'après un message publié par la radio sur Twitter.

    • 21:20

      Diplomatie russe: si Washington continue de s'ingérer dans les affaires du Venezuela, ce sera un désastre

      Maria Zakharova

      Moscou: si les USA ne cessent pas leur ingérence au Venezuela, ce sera un désastre

      La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que si Washington n'arrêtait pas son ingérence au Venezuela, ce serait un désastre.
      En savoir plus
    • 20:58

      Un rassemblement des partisans de Maduro près du palais présidentiel

    • 20:52

      John Bolton: les États-Unis étudient toutes les options concernant le Venezuela

      «Toutes les options sont sur la table», a indiqué le conseiller du Président américain pour la sécurité nationale devant les journalistes, commentant la possibilité d'une ingérence militaire des États-Unis dans le conflit au Venezuela.

      Selon M.Bolton, Washington est bien informé de la situation au Venezuela.

      Dans le même temps, l'envoyé spécial des États-Unis pour le Venezuela, Elliot Abrams, a indiqué que les États-Unis recevaient "des informations contradictoires" sur les événements en cours dans ce pays.

    • 20:39

      Le Canada veut une réunion d'urgence du groupe de Lima

      La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a annoncé avoir convoqué une réunion d'urgence du groupe de Lima pour discuter de la situation au Venezuela.

       

    • 20:29

      Le métro de Caracas ferme 3 de ses 4 lignes

      Sur fond de tensions, le métro de la capitale vénézuélienne a annoncé avoir suspendu trois de ses quatre lignes pour des raisons de sécurité:

       

    • 20:21

      Un avion d'Air France à destination de Caracas fait demi-tour

      Le vol 368 d'Air France qui devait relier Paris à Caracas a fait demi-tour au-dessus de l'océan Atlantique, selon le site Flightradar24:

       

      Air France

      Air France et d’autres compagnies ont refusé de desservir Caracas

      Alors qu’Air France a rappelé un vol Paris-Caracas mardi 30 avril, les compagnies aériennes espagnoles Air Europa et Iberia ont annulé leurs vols à destination de Caracas pour les prochains jours.
      En savoir plus
    • 20:10

      Les médias locaux font état d'une trentaine de blessés

      Au moins 35 personnes ont été blessées dans les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants à Caracas mardi, rapporte le site Noticias Venezuela citant des sources médicales.

      Selon le média, 19 personnes ont été blessées par balles et trois autres ont été intoxiquées par des gaz lacrymogènes.

    • 19:53

      Ministre de la Défense: «S'il faut employer les armes, nous les emploierons»

      Le drapeau vénézuélien

      Le ministre vénézuélien de la Défense déclare sa détermination à employer des armes

      «S'il faut employer les armes, nous les emploierons», a déclaré Le ministre vénézuélien de la Défense en réaction à la tentative de coup d'État dans le pays.
      En savoir plus
    • 19:35

      Erdogan condamne une «tentative de coup d'État»

      Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a condamné sur Twitter une «tentative de coup d'État» en cours au Venezuela:

      ​«En tant que pays qui a combattu contre les coups d'État et connu les conséquences négatives causées par les coups d'État, nous condamnons la tentative de coup d'État au Venezuela. Le monde entier doit respecter les préférences démocratiques des Vénézuéliens», a écrit M. Erdogan.

    • 19:13

      Un militaire blessé par balle à la base de La Carlota, selon le gouvernement

      Un soldat vénézuélien fidèle au Président Maduro a été blessé par balle mardi au cours du soulèvement de militaires en soutien à la base aérienne de La Carlota à Caracas, a annoncé le ministre de la Défense Vladimir Padrino.

      Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision VTV, le ministre a dénoncé les démarches de l'opposition comme «un acte de lâcheté» et les a assimilées au «terrorisme».

    • 18:48

      La police arrive à l'ambassade vénézuélienne à Washington

      Des policiers munis de menottes sont arrivés à l'ambassade du Venezuela à Washington, occupée depuis une quinzaine de jours par des partisans du Président Nicolas Maduro qui veulent empêcher l'opposition de s'emparer de l'édifice diplomatique, rapporte un correspondant de Sputnik en place.

      La semaine dernière, les autorités US se sont déclarées prêtes à déloger les militants de l'ambassade à condition que le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, reconnu par Washington comme Président par interim, le demande.

    • 18:34

      L'Onu demande d'éviter la violence au Venezuela

      Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres exhorte les parties vénézuéliennes à éviter de recourir à la violence et à «prendre des mesures immédiates pour faire revenir le calme», a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric.

    • 18:24

      Ankara dénonce le recours à des «moyens non démocratiques»

      Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré que son pays était «opposé aux tentatives pour changer les gouvernements légitimes par des moyens non démocratiques».

       

    • 18:16

      Bolsonaro «solidaire» avec les manifestants

      Le Président brésilien Jair Bolsonaro a exprimé sa solidarité à l'égard des opposants à son homologue vénézuélien:

      «Le Brésil se solidarise avec le peuple vénézuélien qui souffre et a été réduit en esclavage par un dictateur», a indiqué M.Bolsonaro sur son fil Twitter.

    • 18:07

      Moscou appelle au dialogue pour éviter un bain de sang

      La Russie a reproché à l'opposition vénézuélienne de menée provoquer la confrontation et appelé à entamer des négociations pour éviter un bain de sang dans le pays.

      «L'opposition radicale au Venezuela a de nouveau eu recours à une confrontation par la force. Au lieu de régler les différends politiques par voie pacifique, elle vise à attiser le conflit, perturber l'ordre public et provoquer des affrontements impliquant des forces armées», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    • 17:55

      Un véhicule fonce sur des protestataires à Caracas

      Un véhicule de la Garde nationale vénézuélienne a foncé sur des manifestants à l'extérieur de la base aérienne où le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido s'était rendu plus tôt dans la journée, rapporte Reuters.

      Aucune information sur d'éventuelles victimes de l'incident n'est disponible pour le moment.

    • 17:17

      Des Vénézuéliens se rassemblent devant le palais présidentiel

      Les partisans du gouvernement vénézuélien en place se rassemblent devant le palais présidentiel Miraflores pour exprimer leur soutien à Nicolas Maduro:

    En direct
    EN CONTINU De vives tensions à Caracas après les nouvelles déclarations de Juan Guaido (vidéo)
    +
    Tags:
    Jair Bolsonaro, Mevlut Cavusoglu, Recep Tayyip Erdogan, USSOUTHCOM (United States Southern Command), militaires, tirs, coup d'Etat, protestations, Juan Guaido, Mike Pompeo, John Bolton, Nicolas Maduro, Vladimir Padrino Lopez, Caracas, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik