Ecoutez Radio Sputnik
    Florence Parly

    La Défense française commente la publication d’une vidéo d’al-Baghdadi

    © AFP 2019 LIONEL BONAVENTURE
    International
    URL courte
    13229

    La ministre française des Armées Florence Parly a commenté la diffusion d’une vidéo présumée du chef du groupe terroriste Daech* Abou Bakr al-Baghdadi.

    Les services français analysent la vidéo montrant Abou Bakr al-Baghdadi qui a été publiée lundi 29 avril. Si elle est authentique, cela indique que Daech* poursuit ses activités en clandestinité, a déclaré la ministre française des Armées Florence Parly.

    «Si cette vidéo est bien authentique, cela confirme que Daech* n’a plus de territoire, mais n’a pas disparu pour autant», a indiqué Mme Parly sur Twitter.

    Selon la ministre Parly, la vidéo en question est à prendre avec précaution.

    Le 29 avril, Reuters a annoncé, se référant au portail SITE qui surveille les activités des islamistes sur le Web, que le leader du groupe djihadiste Daech*, Abou Bakr al-Baghdadi, était apparu dans un message vidéo diffusé par un média de l’organisation terroriste. Il s'agirait de la première apparition d'al-Baghdadi en vidéo depuis 2014.

    Dans un enregistrement long de 18 minutes, on voit un homme portant une longue barbe grise et ressemblant à al-Baghdadi, ainsi que trois personnes en train de l’écouter. Le chef de Daech* affirme que les attentats au Sri Lanka avaient été commis en représailles face à la perte de la ville syrienne de Baghouz, reprise aux islamistes fin mars. Il promet de venger les meurtres et les emprisonnements de ses combattants à travers le monde. 

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    L’irrésistible hausse du nombre d’agressions: «la France se sud-américanise»
    Le nouveau bateau lance-missiles russe Mytischi dans ses moindres détails - images
    Tags:
    Abou Bakr al-Baghdadi, France, Florence Parly, Etat islamique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik