International
URL courte
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)
14596
S'abonner

Les systèmes antiaériens russes en service dans les Forces armées vénézuéliennes ne constitueront pas un obstacle pour les États-Unis en cas d’opération militaire contre le Président Maduro si besoin est, a déclaré Mike Pompeo dans un entretien à la CNN.

Le secrétaire d'État des États-Unis, Mike Pompeo, a répondu dans une interview à CNN à la question de savoir si les systèmes antiaériens russes en service dans l’armée vénézuélienne pouvaient empêcher les États-Unis d’y mener une opération militaire.

«Le Président a très clairement indiqué que toutes les options sont sur la table. Cela comprend certainement une option militaire», a déclaré le secrétaire d’État américain interrogé par un journaliste de CNN.

Et de poursuivre:

«Je pense que personne ne devrait être dupe et que si le Président prend cette décision, s’il choisit une option militaire, l’armée américaine aura la capacité de l’exécuter de manière à obtenir le résultat souhaité.»

Le 30 avril Juan Guaido, est intervenu devant ses partisans rassemblés à l'extérieur de la base aérienne de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l'usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Pour le 1er mai, le «Président par intérim», reconnu par une cinquantaine de pays dont les États-Unis, avait promis d'organiser «la plus grande marche de l'histoire vénézuélienne». Le pouvoir a lui aussi appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la fête du Travail.

Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques.

Dossier:
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Mike Pompeo, Venezuela, Nicolas Maduro, Donald Trump, missiles sol-air, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook