International
URL courte
20535
S'abonner

Les forces aériennes des États-Unis ont pour la première fois utilisé leurs chasseurs F-35A pour frapper les positions de Daech*, dans le nord de l’Irak.

Deux avions de chasse F-35A ont reçu leur baptême du feu dans le cadre de l’opération Inherent Resolve en Irak, a annoncé l’Air Force Central Command (AFCENT) dans un communiqué.

«Les F-35A ont effectué une frappe aérienne avec des bombes JDAM contre un réseau de tunnels et des caches d’armes utilisés par Daech* dans les monts Hamrine», indique le texte.

Le F-35 Lightning II est un projet d’avion multirôle de cinquième génération, conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin.

Le programme a accumulé un retard de sept ans par rapport au calendrier initial et occasionné un important dépassement de budget. Le coût total des F-35 est évalué à 1.500 milliards de dollars pour toute la durée de vie du programme, soit jusqu'en 2070.

Fin septembre 2018, l’armée américaine avait annoncé avoir utilisé pour la première fois un F-35B en situation de combat.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
«Va chier, connard»: hué en pleine course, un quadruple vainqueur du tour de France s’emporte – vidéo
Menacé, cet homme s’est caché dans un bois pendant cinq ans avant d’être retrouvé par la police
Tags:
frappe aérienne, Daech, Pentagone, Lockheed Martin, US Air Force, Inherent Resolve, F-35A
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook