International
URL courte
10223
S'abonner

Les États-Unis étaient le meilleur allié de la Pologne dans le passé et le seront «probablement», dans l’avenir, a déclaré le président du Conseil européen, Donald Tusk, lors d’une conférence à l’Université de Varsovie, ajoutant que les Polonais devaient l’«affirmer haut et fort».

La Pologne n'a pas eu et n'aura pas «dans un avenir proche» un meilleur allié que les États-Unis, a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk, alors qu'il donnait une conférence à l'Université de Varsovie.

«Si nous voulons résister aux défis du XXIe siècle, nous devons être unis, comme l'Union européenne, et devons faire tout pour maintenir la communauté de l'Atlantique Nord», a-t-il plaidé.

«Nous, les Polonais, devrons affirmer haut et fort nous aussi, que nous n'avions et, probablement, n'auront pas dans un avenir proche un meilleur allié que les États-Unis», a insisté Tusk.

Le président du Conseil européen a également déclaré être «content» du fait que les autorités polonaises maintenaient de bons rapports avec Washington.

«Je suis content que, malgré toute mon attitude critique, les autorités polonaises tentent de cultiver de bonnes relations avec les États-Unis», a-t-il résumé.

Lire aussi:

Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Avions cloués au sol, navires à quai: malgré des crédits en hausse, l’armée française démunie
Tags:
relations, communauté, alliés, Conseil européen, Donald Tusk, Pologne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook