International
URL courte
9226
S'abonner

L’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi a estimé que le Parti populaire européen, dont son parti Forza Italia fait partie, devait renoncer à l’alliance avec la gauche et plutôt bâtir une entente avec les libéraux, les conservateurs, la droite démocratique et même avec «la tête folle d’Orban et avec Salvini» afin de «changer» l’Europe.

Afin de réformer l’Europe qui a besoin de changements, le Parti populaire européen (PPE) devrait organiser une alliance avec les conservateurs, les libéraux et la droite, a affirmé le président de Forza Italia et ex-Premier ministre, Silvio Berlusconi. Parmi les partenaires potentiels, M.Berlusconi, cité par le quotidien Affari Italiani, a mentionné entre autres le vice-Premier ministre Matteo Salvini.

Selon M.Berlusconi, qui relance son activité électorale en vue des européennes, son parti doit assumer deux missions. L’une pour l’Italie: avoir des votes qui donneront lieu à un nouveau gouvernement avec de nouvelles élections. L’autre pour l’Europe, qui est «absolument à changer».

«Afin d’y parvenir, le Parti populaire européen doit laisser l’alliance avec la gauche et en chercher de nouvelles avec les libéraux, les conservateurs, la droite démocratique et même peut-être avec la tête folle d’Orban et avec Salvini pour faire comprendre que les nationalistes ne peuvent rien faire. Il est important que je puisse parler depuis l’intérieur du PPE pour faire reprendre le projet des pères-fondateurs», a-t-il annoncé.

Les élections européennes sont importantes parce que «nous sommes dans une situation grave avec un gouvernement qui ne sait que disputer et, pour le reste, a emmené l’Italie à la non croissance», a-t-il estimé, précisant qu’il n’y a pas de postes de travail, un grand nombre d’entreprises se ferment et beaucoup de jeunes sont obligés d’émigrer.

Début avril, Matteo Salvini a formé l'Alliance européenne des peuples et des nations. Il a annoncé sur Twitter le 19 avril que le Rassemblement national (RN) français avait officiellement rejoint son bloc. Cette coalition comprend également l'AfD, le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ), le Parti populaire danois, le parti Vrais Finlandais, le parti flamand Vlaams Belang, le Parti populaire conservateur d'Estonie et d'autres.

Les élections au Parlement européen auront lieu le 26 mai en France, avec la possibilité de voter pour les membres de la 9e délégation française au sein du corps législatif de l'UE. Ces élections se dérouleront, dans l'ensemble du bloc, du 23 au 26 mai 2019.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Silvio Berlusconi, Italie, Forza Italia, Matteo Salvini, Viktor Orban, élections européennes, élections européennes 2019, alliance, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook