Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    De «fake news» à «fake question», un journaliste de CNN épinglé par Sergueï Lavrov

    © Sputnik . Vitali Belooussov
    International
    URL courte
    6772

    Une question posée par un journaliste de la chaîne américaine CNN à Sergueï Lavrov a suscité une réponse ironique du ministre russe. Ce dernier a rappelé les accusations de «fake news» visant le média, dénonçant la formulation de cette «fake question».

    Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a reproché à la chaîne de télévision CNN de lui avoir posé une «fake question», lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de sa rencontre avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à Rovaniemi, ressort-il d’un texte des réponses de M.Lavrov publié par le ministère russe des Affaires étrangères.

    «D’aucuns qualifient votre chaîne CNN de "fake news", mais là en plus, vous êtes en train de poser une "fake question"», a indiqué M.Lavrov à la question de savoir si la Russie avait des leviers pour arrêter une éventuelle invasion militaire des États-Unis au Venezuela.

    Le ministre a rappelé que la Russie était catégoriquement contre des opérations militaires lancées en violation des normes du droit international.

    «Seul le Conseil de sécurité de l’Onu a le droit d’autoriser l’emploi de la force, ou bien une opération militaire peut être déclenchée en réaction à une agression contre un État souverain. Aucune de ces deux options n’est applicable dans le cas du Venezuela. Et mes rencontres avec mes collègues américains, européens ou latino-américains montrent qu’il n’y a pas de partisans fervents d’un scénario militaire», a noté M.Lavrov.

    Il a espéré que cela influerait sur la politique et que le scénario militaire ne se réaliserait pas, parce qu’il serait «catastrophique».

    Le Président Trump accuse fréquemment la chaîne CNN de diffuser des infox. En novembre, un journaliste de CNN a même été banni de la Maison-Blanche après avoir posé une question concernant les migrants à Donald Trump. Un an plus tôt, en novembre 2017, M.Trump avait proposé d'organiser un concours pour déterminer quel média américain était le plus vénal et le plus malhonnête, et avait suggéré que le gagnant se voie décerner le Fake News Trophy (le Trophée des actualités mensongères, en français). Parmi les «pires» médias, il avait énuméré NBC News, CBS News, ABC et CNN, en qualifiant de «romanciers» les auteurs de leurs articles.

    Lire aussi:

    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    États-Unis, Russie, Venezuela, réponse, questions, désinformation, CNN, Sergueï Lavrov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik