Ecoutez Radio Sputnik
    Le Pentagone

    Un navire hôpital du Pentagone mènera «une mission humanitaire» dans les Caraïbes

    © Sputnik . David B. Gleason
    International
    URL courte
    15126

    Sur fond de crise au Venezuela, le Pentagone déploie son navire hôpital Comfort en Amérique du Sud pour accorder une assistance médicale à ceux qui en ont besoin, selon le vice-président Mike Pence.

    Le mois prochain, dans le cadre de la crise au Venezuela, les États-Unis enverront dans la région un navire hôpital, a annoncé le vice-président américain Mike Pence lors d'une conférence de presse à Washington.

    «Conformément à l'ordre du Président Trump, en juin l'US Navy enverra dans la région des Caraïbes et de l'Amérique centrale et du Sud le navire hôpital Comfort», a fait savoir Mike Pence.

    Selon lui, le personnel du navire dispensera des services médicaux aux personnes qui en auront besoin.

    Le commandement Sud des États-Unis (SOUTHCOM) a précisé que la mission du navire dans la région durerait cinq mois.

    «Durant une mission humanitaire de cinq mois, le personnel médical des forces armées américaines travaillera de concert avec ses partenaires pour accorder des soins médicaux en se basant sur la nécessité définie par les ministères de la Santé des pays d'accueil. Il aidera à diminuer la pression sur les pays d'accueil qui abritent les réfugiés vénézuéliens ayant quitté leur pays suite à la crise», indique un communiqué du SOUTHCOM.

    Le navire hôpital de l'armée américaine Comfort est un bateau de 350 mètres de long avec un équipage de 950 personnes comprenant du personnel médical.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    aide humanitaire, services, USSOUTHCOM (United States Southern Command), Mike Pence, Venezuela, Amérique du Sud, Caraïbes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik