International
URL courte
11623
S'abonner

Kiev a plagié le projet d’un cabinet d’architectes suisse pour la construction d’un pont qui doit prendre place au centre de la capitale ukrainienne, a déclaré la cofondatrice de l’entreprise lésée. Elle a précisé que ces plans avaient été élaborés dans le cadre d’un concours d’architecture organisé par l’Ukraine en 2013.

Des architectes suisses accusent les autorités de Kiev d’avoir emprunté la conception et les projets de construction d’un pont envisagé au sein de la capitale ukrainienne à leur société, Leuppi & Schafroth Architekten.

Cette infrastructure prévoit notamment une piste cyclo-pédestre entre le parc Khreshchaty et la colline de Saint Vladimir à Kiev, a déclaré la cofondatrice du cabinet Stephanie M.Schafroth, citée par le portail ukrainien «Nachi grochi».

​Ce cabinet suisse avait participé au concours d’architecture pour un projet de pont que la mairie de la ville avait organisé en 2013. Le gagnant du concours n’a jamais été établi mais les Suisses y ont pris la deuxième place.

​Quatre ans plus tard, en 2017, la mairie de Kiev a contacté la société pour procéder à la réalisation du projet. Cependant, le budget calculé par les architectes suisses a été estimé trop élevé par les Ukrainiens.

Ensuite, ces derniers ont proposé au cabinet d’en céder les droits pour 39.000 francs suisses (34.190 euros), alors que le prix réel du projet s’élevait à six millions CHF (5,3 millions d’euros). Les Suisses ont rejeté la proposition et, au bout du compte, le contrat n’a pas été signé, a souligné Mme Schafroth.

Certains architectes lui ont récemment fait savoir qu’un pont était en pleine construction à Kiev, ressemblant beaucoup au projet présenté au concours par Leuppi & Schafroth Architekten.

Après avoir vérifié l’information, les architectes suisses étaient «complètement choqués», a témoigné la cofondatrice de la société. D’après elle, ils ont obtenu une visualisation 3D, des clichés et des vidéos du pont en construction, lequel s’est révélé peu différent du projet initial. Il ne s’en distinguait que par l’ascenseur et par des éléments en verre dans la dalle de sol.

«L’idée de base, les principes fondamentaux de conception, la forme, la conception des structures et les matériaux ont été empruntés à notre projet», a affirmé Mme Schafroth.

Elle a également souligné que le cabinet suisse n’avait toujours pas été rémunéré, que ce soit pour leur deuxième place au concours ou pour l’emprunt de ce projet de construction. Et que personne ne l’avait contactée depuis 2017 à ce sujet.

Lire aussi:

Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Tags:
architecture, concours, vol, construction, projet, pont, Suisse, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook