International
URL courte
140
S'abonner

400 millions de billets de 50 dollars australiens contenant une erreur typographique ont été imprimés, dont 46 millions ont déjà été mis en circulation. Il s’agit d’une erreur dans le mot «responsibility» («responsabilité» en français), a indiqué le représentant officiel de la Banque centrale d’Australie.

La Reserve Bank of Australia a imprimé 400 millions de billets de banque de 50 dollars australiens comportant une faute de frappe dans le mot «responsabilité» qui figure dessus. Or, 46 millions de ces coupures ont déjà été mis en circulation, a annoncé le site d’information local News.

L’erreur dans le mot «responsibility», un «i» manquant après le «l», avait été décelée par un Australien. Il a contacté la station de radio locale Triple M, qui a ensuite posté une photographie de cette erreur sur son compte Instagram. Plus tard, la situation a été commentée par un représentant officiel de la Banque centrale australienne:

«Ces billets de banque circulent de manière légale et peuvent être utilisés comme d’habitude. Cela n’affecte en rien leur validité et fonctionnalité», a déclaré le représentant pour CNN. «Nous avons revu nos moyens techniques pour éliminer toute possibilité que ce type d’erreur se reproduise à l’avenir», a-t-il ajouté.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Hot Breakfast (@mmmhotbreakfast)

La nouvelle version du billet de 50 dollars australiens, mieux protégée contre la falsification, avait été mise en circulation en octobre 2018. Au recto, celui-ci présente un portrait de David Unaipon, inventeur et écrivain australien d’origine aborigène. L’image d’Edith Cowen, la première femme élue pour siéger au parlement australien, figure au verso. L’erreur typographique se trouve dans le texte de son discours, imprimé en petits caractères.

Lire aussi:

Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook