Ecoutez Radio Sputnik
    Marche du Régiment des immortels à Moscou (9 mai 2019)

    75 officiers français participent à la Marche du Régiment immortel à Moscou

    © Sputnik . Vladimir Astapkovitch
    International
    URL courte
    74e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie (2019) (18)
    24430

    La Marche des immortels organisée à Moscou pour honorer les soldats ayant combattu pour leur patrie se déroule avec la participation de 75 officiers français. Un responsable de la délégation française, Serge de Klebnikov, a expliqué à Sputnik pourquoi ces officiers et leurs épouses se sont rendus à Moscou.

    Les soldats russes et français partagent toujours les mêmes valeurs, voilà pourquoi 75 officiers français, de toute origine militaire, sont venus à Moscou pour prendre part, ce jeudi 9 mai, à la Marche des immortels, en hommage aux morts de la Grande Guerre patriotique (1941-1945), a annoncé à Sputnik le colonel à la retraite Serge de Klebnikov, l’un des organisateurs du voyage.

    D’après ce diplômé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, les Français ont apporté les portraits de leurs parents et grands-parents qui ont combattu contre les nazis en France pour défiler dans les rues de la capitale russe.

    Leur voyage en Russie ne revêt aucun caractère officiel, a précisé l’Association des Saint-Cyriens dans la vie civile (ASCVIC) sur son site

    La délégation française comprend, entre autres, Gilles Le Roux, vice-président du mémorial Normandie-Niémen, et Jacques Ragon, qui a lui-même été invité au Régiment des immortels le 9 mai 2017, d’après le site de Saint-Cyr.

    Des médias russes ont précédemment annoncé que, parmi les participants français à la Marche des immortels, on pourrait aussi voir le général de corps d'armée (2s) Dominique Delort, qui est président d'honneur de La Saint-Cyrienne, l’association des élèves et anciens élèves de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, ainsi que le lieutenant-colonel Pierre Bayle, délégué général adjoint de La Saint-Cyrienne, et le capitaine de corvette Pierre Brun de Saint-Hippolyte.

    Arrivés à Moscou le 7 mai, les officiers ont déjà rencontré des anciens combattants russes de la Grande Guerre patriotique. Leur visite en Russie est aussi consacrée au 120e anniversaire de l’invitation d’une délégation de Saint-Cyr au Collège impérial de Saint-Pétersbourg (23 janvier 1899), d’après le colonel Serge de Klebnikoff.

    Sorti de Saint Cyr avec la promotion Bir Hakeim (1961-1963), il a servi pendant 20 ans dans l’armée blindée, avant d’entamer une carrière civile au sein de grands groupes industriels français et de l’Onu.

    La Marche des immortels a lieu en Russie et dans beaucoup d’autres pays dans les premiers jours de mai, à l’occasion de la victoire sur l’Allemagne nazie. Ses héros sont les «immortels», ces soldats partis se battre pour la liberté. La population les honore en défilant dans la rue avec leurs portraits ou leurs noms inscrits sur des banderoles dans une ambiance joyeuse et respectueuse. Il s’agit d’une initiative civile qui n’est pas organisée par l’État et n’a aucune vocation politique ou commerciale.

    Dossier:
    74e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie (2019) (18)

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    Grande guerre patriotique (1941-1945), Jacques Ragon, Gilles Le Roux, Dominique Delort, Serge de Klebnikov, La Saint-Cyrienne, Association des Saint-Cyriens dans la vie civile (ASCVIC), Pierre Bayle, Pierre Brun de Saint-Hippolyte, École spéciale militaire de Saint-Cyr, officiers, France, Moscou, Régiment immortel, Jour de la Victoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik