Ecoutez Radio Sputnik
    MH370

    Le lieu où se trouverait le MH370 de Malaysia Airlines, selon une étude

    © AP Photo / Wong Maye-E
    International
    URL courte
    373

    Le Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu en mars 2014 alors qu’il effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin avec 239 personnes à bord, se trouverait au niveau du 25e parallèle sud, dans l'océan Indien, au nord de la zone où les recherches sous-marines ont été majoritairement menées, estiment des spécialistes de l’Université de Miami.

    Une équipe de chercheurs de l'Université de Miami vient de publier un rapport dans lequel ils identifient la zone où le vol MH370 de Malaysian Airlines se serait abîmé. Selon eux, l'appareil se trouverait au niveau du 25e parallèle sud, dans l'océan Indien.

    Afin de tirer de telles conclusions, les spécialistes ont reconstruit la trajectoire des débris de l'avion retrouvés à La Réunion, sur l'île Maurice, à Madagascar et sur les côtes est de l'Afrique. Ils ont par la suite pondéré ces trajectoires avec d'autres données, comme les courants océaniques ou les conditions météorologiques.

    «La mousson joue un rôle important dans la dynamique de l'océan Indien. C'est une pièce décisive du puzzle, si l'on veut localiser le site le plus probable du crash, puisque son influence sur la dispersion des débris flottants est très significative», a indiqué l'auteur principal de l'étude, Philippe Miron.

    Le Boeing 777 a quitté Kuala Lumpur le 8 mars 2014 à 16h41 UTC. Malaysia Airlines a déclaré avoir perdu le contact avec l'appareil 38 minutes après le décollage. L'avion a été perdu de vue par les aiguilleurs du ciel, mais une heure plus tard, son système de communication par satellite (Satcom) a soudainement envoyé une demande de connexion alors que l'appareil survolait l'océan Indien.

    Le Boeing a échappé à la portée des radars civils, mais les enquêteurs ont pu suivre ses déplacements en analysant les données des radars militaires et les communications par satellite. Ces données ont montré que le MH370 avait volé vers le sud-ouest de l'océan Indien, après avoir fait un détour par la mer de Chine méridionale, puis par le détroit de Malacca. Certains enquêteurs supposent que l'avion était en mode pilote automatique alors qu'il volait vers le sud parce que sa trajectoire de vol correspond à une ligne droite.

    Plusieurs débris ont depuis été retrouvés à La Réunion, sur l'île Maurice, à Madagascar et sur les côtes est de l'Afrique. Pourtant, son épave reste introuvable. La Malaisie a déboursé près de 116 millions de dollars pour tenter de le retrouver, renonçant finalement à ses tentatives en mai 2018. Une entreprise privée américaine d'exploration des fonds marins, Ocean Infinity, a aussi mené une recherche qui n'a donné aucun résultat. La disparition du vol MH370 est considérée comme l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    crash d'avion, trajectoires, débris, étude, Boeing 777, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik