Ecoutez Radio Sputnik
    Dans la guerre commerciale sino-américaine, «la catastrophe n’a toujours pas eu lieu»

    Dans la guerre commerciale sino-américaine, «la catastrophe n’a toujours pas eu lieu»

    © AP Photo / Ng Han Guan
    International
    URL courte
    5102
    S'abonner

    Des hauts et des bas se succèdent dans les négociations commerciales sino-américaines, les tarifs douaniers menaçant d’en compromettre l'issue. Les tensions entre la Chine et les États-Unis troublent les marchés financiers, mais une catastrophe serait peu probable, a estimé un analyste russe dans un entretien accordé à Sputnik.

    Ces derniers temps, la situation dans le conflit commercial opposant la Chine et les États-Unis se développe de façon vertigineuse. Il y a encore dix jours, les parties parlaient d'un «progrès notable», mais vendredi, Washington a élevé, comme il l'avait promis, les droits de douane sur les marchandises chinoises pour 200 milliards de dollars. Pékin l'a déploré et a prévu d'y rétorquer. Quoi qu'il en soit, les négociations sino-américaines se poursuivent.

    «Depuis 2017, la Chine et les États-Unis essaient de surmonter leurs contradictions commerciales. Pendant ce temps, des droits de douane ont été introduits à plusieurs reprises, et les marchés financiers oscillent au gré des menaces ou au contraire des gestes d'apaisement. Pourtant, bien que souvent annoncée ces derniers temps, la catastrophe n'a toujours pas eu lieu. Je pense qu'elle n'arrivera pas non plus cette fois», a déclaré à Sputnik Pavel Koudriavtsev, représentant de la Chambre de commerce et d'industrie de Russie en Asie de l'Est.

    Et d'expliquer que, par tradition, la coopération économique pratique reposait sur des liens commerciaux et d'investissement à long terme qui étaient plutôt difficiles à rompre.

    L'expert a par ailleurs commenté une réaction négative des bourses à la dernière élévation des droits des douanes.

    «Quant aux variations des indices boursiers de la Chine, le système financier chinois est beaucoup plus stable que certains experts occidentaux ne le présentent», a souligné M.Koudriavtsev.

    Malgré l'aggravation des relations entre Pékin et Washington à la suite de l'introduction de nouveaux droits de douane américains sur les marchandises chinoises, le vice-Premier ministre chinois Liu He est venu participer au onzième round des négociations commerciales dans la capitale américaine, déclarant toutefois que les taxes douanières ne constituaient pas une résolution du problème. De son côté, le Président états-unien, Donald Trump, a annoncé que Xi Jinping lui avait envoyé une «belle lettre» et n'a pas exclu un entretien téléphonique avec son homologue chinois.

    Tags:
    négociations, système financier, bourse, guerre commerciale, indice boursier, taxes, droits de douane, Chambre de commerce et d'industrie de Russie, Sputnik, Pavel Koudriavtsev, Liu He, Donald Trump, Xi Jinping, Washington, Pékin, Asie de l'Est, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik