International
URL courte
11538
S'abonner

La Russie et les États-Unis doivent travailler ensemble dans de nombreux domaines où leurs intérêts coïncident, a souligné le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans un entretien à la chaîne CNBC. La lutte contre le terrorisme est l’un d’entre eux, a-t-il précisé.

En prévision de son déplacement en Russie, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a fait état de quelques domaines dans lesquels Moscou et Washington pourraient collaborer. La lutte contre le terrorisme a déjà porté ses fruits, a-t-il estimé dans une interview accordée à la chaîne CNBC.

«Il y a plusieurs domaines où, j'espère, nous pouvons trouver des intérêts communs avec la Russie», a annoncé le secrétaire d'État américain tout en soulignant qu'il existait toutefois des questions que les parties devraient aborder en traçant «leur propre chemin».

«Mais dans les secteurs où nous pouvons découvrir des positions et des intérêts communs, nous allons travailler ensemble, ce qui est important», a ajouté Pompeo.

Il s'est souvenu de l'époque où il était à la tête de la CIA et collaborait avec Moscou dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

«Je suis persuadé que ces efforts étaient importants, ils ont permis de sauver des vies d'Américains et de Russes», a souligné le secrétaire d'État.

La Syrie, selon lui, est un autre point commun entre la Russie et les États-Unis.

«Nous pouvons travailler ensemble sur le sujet de l'Afghanistan», a continué Pompeo rappelant que les deux parties avaient eu «de bonnes négociations sur le Venezuela» lors de son rendez-vous avec le ministre russe des Affaires étrangères.

«Je vais rencontrer encore une fois Sergueï Lavrov et aussi Poutine à Sotchi, on verra à quel point nous pouvons faire des progrès», a indiqué le secrétaire d'État américain.

Mike Pompeo est attendu à Moscou le 13 mai. Outre la rencontre avec MM. Poutine et Lavrov fixée au 14 mai, le programme de son déplacement prévoit la participation à une cérémonie au pied du monument dédié au Soldat inconnu afin d'honorer les militaires américains et soviétiques tombés lors de la lutte conjointe contre le nazisme.

Lire aussi:

«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Tags:
lutte anti-extrémiste, collaboration, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Mike Pompeo, Afghanistan, Syrie, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook