Ecoutez Radio Sputnik
    un pétrolier non loin du port de Fujaïrah

    Riyad déplore des «actes de sabotage» contre deux pétroliers saoudiens au large des Émirats

    © AP Photo / Kamran Jebreili
    International
    URL courte
    13828
    S'abonner

    Parmi les quatre navires de commerce attaqués le 12 mai près des eaux territoriales des Émirats arabes unis, deux sont des pétroliers saoudiens, a annoncé le ministre saoudien de l'Énergie en déplorant «des actes de sabotage».

    Le ministre saoudien de l'Énergie, Khalid al-Falih, a annoncé lundi 13 mai que des «actes de sabotage» avaient été perpétrés contre deux pétroliers saoudiens au large des Émirats arabes unis, a rapporté l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

    «Deux pétroliers saoudiens ont fait l'objet d'actes de sabotage dans la zone économique exclusive des Émirats arabes unis, au large des côtes de l'Émirat de Fujaïrah, alors qu'ils étaient sur le point de pénétrer dans le golfe d'Arabie», a indiqué SPA en citant le ministre.

    Le 12 mai, le ministère émirati des Affaires étrangères a annoncé que quatre navires de commerce avaient été visés par des «opérations de sabotage» au large de Fujaïrah.

    Le communiqué du ministère publié par l’Emirats Agence de presse (WAM) précise que ces actes de «sabotage» n’ont pas fait de blessés ni provoqué de fuite de substances nocives ou de carburant.

    La diplomatie a ajouté que les faits avaient eu lieu en dehors du port de Fujaïrah et que les rumeurs sur un incident à l'intérieur de celui-ci étaient sans fondement.

    Plus tôt dans la journée de dimanche, la chaîne de télévision al-Mayadeen a fait état de plusieurs explosions puissantes dans le port. Selon l’agence Mehr, ces dernières se sont produites entre 4 et 7 heures du matin. Citant des témoins, le média a en outre affirmé que des avions de guerre américains et français survolaient le port à ce moment. Par la suite, le service de presse du gouvernement de l’émirat de Fujaïrah a démenti ces informations.

    Tags:
    sabotage, pétrolier, Khalid Al-Falih, Fujaïrah, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik