International
URL courte
13493
S'abonner

Le commandant en chef de la Marine iranienne a affirmé que Washington cherchait à «augmenter le risque d’une guerre» dans la région, appelant les États-Unis à quitter le Moyen-Orient.

Le commandant en chef de la Marine iranienne, Hossein Khanzadi, a réagi à la décision américaine d’envoyer un porte-avions dans le Golfe, appelant les militaires américains à se retirer de la région.

«Cette présence [des États-Unis dans la région, ndlr] approche de son terme et ils doivent la quitter», a-t-il indiqué, cité par l’agence de presse iranienne Isna.

«Les propos concernant l’envoi d’un porte-avions dans la région du Golfe ne sont pas nouveaux, [les États-Unis, ndlr] cherchent à augmenter le risque d’une guerre», a-t-il ajouté.

Le Pentagone a annoncé vendredi 10 mai l'envoi au Moyen-Orient d'un navire de guerre transportant des véhicules, notamment amphibies, et d'une batterie de missiles Patriot, s'ajoutant au déploiement dans la région d'un porte-avions.

Dans une interview accordée à la chaîne CNBC le 10 mai, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a de son côté affirmé que les États-Unis voyaient l'Iran comme une menace aux intérêts américains mais ne cherchaient pas la guerre.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Tags:
porte-avions, Golfe persique, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook