Ecoutez Radio Sputnik
    le cargo saoudien Bahri Yanbu

    Une image du drapeau français projetée en Espagne sur le cargo saoudien parti du Havre sans escale

    © AFP 2019 LOIC VENANCE
    International
    URL courte
    5334

    Une image géante du drapeau français a été projetée depuis un petit bateau sur un flanc entier du cargo saoudien alors que ce dernier se dirigeait vers le port espagnol de Santander, où il est arrivé le 13 mai au matin. Le navire devait plus tôt recevoir une livraison d’armes françaises au Havre, mais est reparti sans faire escale dans le port normand.

    Le cargo saoudien Bahri Yanbu, qui devait charger le 10 mai des armes françaises à destination de l'Arabie saoudite, est arrivé ce matin dans le port espagnol de Santander, relate la presse locale en publiant des photos du navire.

    Comme on peut le voir sur une vidéo, alors que le Bahri-Yanbu se dirigeait vers le port, une image géante du drapeau français a été projetée sur son flanc depuis un petit bateau.

    Plus tôt, plusieurs ONG, dont Oxfam Intermon et Greenpeace, ont appelé les autorités espagnoles à l’empêcher de faire escale dans le pays afin qu’il ne puisse pas y charger des armes qui pourraient être utilisées contre des civils au Yémen.

    Deux organisations, ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture) et ASER (Action sécurité éthique républicaine), avaient annoncé mercredi dernier engager un recours judiciaire suspensif pour empêcher le chargement du Havre. Leur demande avait été rejetée vendredi.

    Le Bahri Yanbu avait pris la direction de Santander peu après la décision de justice, mais sans le chargement d'armes qu'il aurait dû prendre à son bord au Havre.

    Ce navire de la compagnie nationale Bahri, qui a l'exclusivité des transferts d'armes pour le ministère de la Défense saoudien depuis 2014, a déjà pris en charge des armements à Anvers, en Belgique.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    Yémen, armes, cargo, Arabie Saoudite, Espagne, France, Le Havre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik