Ecoutez Radio Sputnik
    Mike Pompeo (archives photo)

    Des ministres de l’UE étalent leurs préoccupations des tensions entre les USA et l’Iran à Pompeo

    © AP Photo / J. Scott Applewhite
    International
    URL courte
    5151
    S'abonner

    Lors d’une rencontre préparée dans la précipitation entre les chefs des diplomaties des pays de l’UE signataires de l’accord nucléaire avec l’Iran et Mike Pompeo à Bruxelles, les ministres ont exprimé leurs préoccupations par rapport aux tensions qui se développent entre Washington et Téhéran.

    L’Union européenne soutient complètement l'accord nucléaire international avec l'Iran et désire que les opposants évitent une nouvelle escalade sur la question, selon la Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères Federica Mogherini.

    «Nous continuerons à le soutenir autant que nous pouvons avec tous nos moyens et toute notre volonté politique», a déclaré Mogherini le 13 mai avant une réunion avec les ministres des Affaires étrangères du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne, pays signataires de l’accord.

    Tandis que le secrétaire d’État américain Mike Pompeo se trouvait en route pour la Russie, il s’est invité à Bruxelles pour rencontrer certains ministres des Affaires étrangères de pays de l'Union européenne afin de parler de l’Iran, Federica Mogherini a fait savoir qu’elle était au courant de ce changement de dernière minute, selon l’AFP.

    «Nous avons de très sérieuses divergences et différences, et nous pensons que le dialogue est le meilleur moyen de les aborder et d'éviter l'escalade.»

    Lors de la rencontre, les dirigeants européens ont exprimé leurs préoccupations en ce qui concerne les tensions accrues entre Washington et Téhéran à Mike Pompeo.

    «Mike Pompeo a entendu aujourd’hui très clairement de notre part, non seulement de moi, mais aussi d’autres ministres d’États membres de l’Union européenne, que nous vivions un moment crucial et délicat, où l'attitude la plus pertinente à développer, l'attitude la plus responsable à développer, c’est, et que nous croyons devrait être, [celle] d’une contrainte maximum en évitant toute escalade du côté militaire», a expliqué Mogherini après la réunion avec Pompeo.

    «Je lui ai dit de manière claire que nous sommes préoccupés par les tensions dans la région et que nous ne voulons pas d'une escalade militaire», a déclaré à la presse le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas après leur rencontre.

    Le secrétaire d'État états-unien Mike Pompeo ne fera pas étape à Moscou dans le cadre de son déplacement en Russie, contrairement à l'agenda initialement prévu, a fait savoir ce lundi 13 mai Reuters en citant un responsable du département d'État qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat. Il rencontrera en revanche comme prévu le Président Poutine et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov mardi 14 mai à Sotchi.

    Tags:
    Iran, Union européenne (UE), réunion, tensions, nucléaire, accord, politique, Bruxelles, Mike Pompeo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik