International
URL courte
12341
S'abonner

Poutine a souligné que le rapport Mueller avait confirmé l’absence d’entente entre les États-Unis et la Russie pendant l’élection présidentielle de 2016, lors d’une rencontre avec Mike Pompeo à Sotchi le 14 mai. Ils ont également discuté la possibilité d’améliorer les relations entre les deux pays.

Le Président Poutine et Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, ont discuté plusieurs questions de coopération stratégique et commerciale entre les deux pays lors d’une rencontre à Sotchi le 14 mai.

Absence de complot entre la Russie et l’administration des États-Unis

«Malgré la singularité du travail de la commission de M.Mueller, il faut lui rendre justice. Dans son ensemble, il a mené une enquête objective et a confirmé l’absence de toutes traces et tout complot entre la Russie et l’administration actuelle, que nous avions initialement qualifié de "n’importe quoi"», a relevé Poutine.

Le chef de l’État russe a déclaré qu’«aucune ingérence dans les élections américaines au niveau gouvernemental n’aurait pu exister».

Espoir pour rétablir les relations russo-américaines

Vladimir Poutine a expliqué qu’il avait l’impression que le Président américain était disposé à améliorer les relations entre les deux pays lors de la conversation téléphonique qu’ils ont eue il y a quelques jours et à travailler ensemble sur «les questions qui présentent pour nous un intérêt mutuel».

«Nous voudrions aussi rétablir les relations dans leur ensemble et j’espère que les conditions nécessaires pour cela sont en train d’être créées», a-t-il ajouté.

Coopération sur la Corée du Nord et l’Afghanistan

Lors de la rencontre, Mike Pompeo a déclaré que la Russie et les États-Unis pouvaient coopérer sur les dossiers nord-coréen et afghan, ainsi que parler d’un dialogue stratégique. «J’espère que nous pourrons en discuter avec vous pour que le monde entier puisse en tirer profit», a affirmé Pompeo.

Stabilité sur le marché de l’énergie

La Russie et les États-Unis peuvent engager un dialogue sur le marché de l’énergie.

«Nous savons que l’État américain est devenu le plus gros producteur du pétrole. En ce sens, nous avons de quoi parler du point de vue de la stabilité sur le marché mondial de l’énergie». Bien que les relations commerciales entre les deux pays aient toujours été à un bas niveau, «nous sommes en train d’observer une certaine augmentation des échanges commerciaux depuis l’année dernière», a poursuivi Poutine.

Poutine et Pompeo ont également discuté les situations en Syrie, en Afghanistan, en Libye et au Venezuela, a précisé le conseiller du Président russe Youri Ouchakov à l’issue de l’entrevue. En outre, le dossier iranien a été évoqué lors de la rencontre des deux hommes et la partie russe a présenté son approche, a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
échanges commerciaux, relations économiques, dossier, Sotchi, rapport, rencontre, Russie, États-Unis, Robert Mueller, Mike Pompeo, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook