Ecoutez Radio Sputnik

    Le sort de Maduro a-t-il été au menu de la rencontre entre Poutine et Pompeo à Sotchi?

    © Sputnik . Сергей Гунеев
    International
    URL courte
    11207
    S'abonner

    Lors de leur rencontre à Sotchi, Vladimir Poutine et Mike Pompeo ont eu une «discussion très ouverte» sur la situation au Venezuela mais n’ont pas évoqué le sort de Nicolas Maduro, selon le conseiller du Président russe.

    Le sort du Président vénézuélien Nicolas Maduro n’a pas été au menu de la rencontre entre Vladimir Poutine et le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à Sotchi, a fait savoir à la presse Iouri Ouchakov, le conseiller du chef de l'État russe.

    Cependant, selon lui, la situation au Venezuela a fait l’objet d’une «discussion très ouverte».

    «Nous avons une fois de plus souligné que seul le peuple de ce pays a le droit d’influer sur l’avenir de ce pays et nous avons déclaré que toute mesure qui y provoquerait une guerre civile serait inacceptable. Nous avons souligné que les parties [au conflit] doivent entamer un dialogue actif, et que les tentatives pour écarter le Président en exercice à l’aide d’une quelconque pression extérieure sont, primo, contre-productives et secundo, peuvent avoir des conséquences néfastes pour la situation dans la région», a-t-il indiqué.

    Lors de la rencontre qui a eu lieu le 14 mai, MM. Poutine et Pompeo se sont penchés sur la coopération russo-américaine, notamment concernant la Corée du Nord et l’Afghanistan, mais aussi sur le marché de l’énergie. Ils ont également discuté de la situation en Syrie, en Afghanistan et en Libye, a précisé le conseiller du Président russe. En outre, le dossier iranien a été évoqué. «Nous voudrions aussi rétablir les relations [russo-américaines] dans leur ensemble et j’espère que les conditions nécessaires pour cela sont en train d’être créées», a déclaré Vladimir Poutine.

    Tags:
    Iouri Ouchakov, rencontre, États-Unis, Russie, Sotchi, Venezuela, Mike Pompeo, Vladimir Poutine, Nicolas Maduro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik