Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion US C-17 à Cucuta, Colombie

    Washington ordonne la «suspension immédiate» du trafic aérien entre les USA et le Venezuela

    © AP Photo / Fernando Vergara
    International
    URL courte
    19454

    Le ministère américain des Transports a annoncé suspendre le trafic aérien entre les États-Unis et le Venezuela, motivant sa décision par l'instabilité régnant dans la région ces derniers temps.

    Les États-Unis ont pris la décision d’interrompre le trafic aérien avec le Venezuela. Le 15 mai, le département des Transports a émis un ordre de suspension de tous les vols passagers et fret entre les deux pays.

    Dans une lettre adressée au ministère des Transports demandant cette suspension, le département états-unien de la Sécurité intérieure a cité des raisons telles que les conditions dans ce pays d’Amérique latine qui «mettent en danger la sécurité des passagers, des avions et des équipages qui s’y rendent».

    «Je suis d’accord avec le fait que les intérêts publics exigent une suspension immédiate du trafic aérien entre les aéroports des États-Unis et du Venezuela. Par conséquent, conformément à l'article 44907 (e), je suspends le droit de tous les transporteurs aériens américains et étrangers d’assurer la navigation aérienne à destination et en provenance des aéroports vénézuéliens», a déclaré la secrétaire aux Transports des États-Unis, Elaine Chao.

    La suspension s’ajoute à la note de la Federal Aviation Administration émise le 1er mai qui interdit à la majorité des opérateurs et pilotes certifiés aux États-Unis de voler à moins de 26.000 pieds (7.925 mètres) au-dessus du territoire vénézuélien, également pour des raisons de sécurité.

    Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques. Le 30 avril, l'opposant Juan Guaido, reconnu comme «Président par intérim» par une cinquantaine de pays dont les États-Unis, est intervenu devant ses partisans rassemblés à l'extérieur de la base aérienne de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l'usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

    Nicolas Maduro a ensuite annoncé l'échec du coup d'État et a fait savoir qu'il avait ordonné d'ouvrir une enquête sur cette tentative et que plusieurs putschistes présumés étaient déjà interrogés. Il a ajouté que tous ceux qui avaient pris les armes pour renverser le pouvoir seraient retrouvés et jugés. 

    Lire aussi:

    Les proches d’un supporter algérien blessé à l’œil dénoncent un tir de LBD
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Le Panama condamne «les activités illégales» du pétrolier arraisonné par l'Iran et lui retire son pavillon
    Tags:
    instabilité, suspension, trafic aérien, Venezuela, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik