International
URL courte
9363
S'abonner

En vue des élections européennes du 26 mai prochain, Steve Bannon, l'ancien conseiller de Donald Trump, a catégoriquement nié dans un entretien au Parisien avoir transféré des aides financières à Marine Le Pen pour sa campagne électorale.

Dans une interview accordée au Parisien, Steve Bannon a tenu à souligner qu’il n’avait jamais donné le moindre sou au Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen en vue de la campagne des européennes.

«Je n’ai jamais donné de capital et personne ne m’en a jamais demandé. Je suis un conseiller informel, je ne me fais pas payer. Même avec Trump, j’étais bénévole», a-t-il déclaré dans le journal francilien.

Selon lui, «l’élection européenne sera un tremblement de terre»: avec «Salvini, Le Pen et Orban, il y a désormais une alternative structurée».

«La politique n'est plus structurée entre droite et gauche mais entre ceux qui pensent que l’État-nation doit être dépassé et ceux qui pensent que c’est un bijou», a-t-il résumé.

«Vous aurez une situation où Matteo Salvini, Marine Le Pen et Nigel Farage peuvent être à la tête de trois des quatre plus gros partis présents au Parlement européen», a conclu Steve Bannon.

Marine Le Pen a annoncé le 12 mai qu'elle allait porter plainte pour diffamation alors que plusieurs élus ont relayé l'appel de l'ancien ministre sarkozyste Frédéric Lefebvre à la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur les liens présumés entre le RN et l'ex-conseiller de Donald Trump, Steve Bannon.

Il n'y a «aucun financement américain organisé par Steve Bannon pour le Rassemblement national», a rétorqué Marine Le Pen sur BFM TV. «L'intégralité de la campagne» du RN en vue des élections européennes du 26 mai a été financée par l'emprunt lancé début avril par le parti auprès des Français, a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
élections européennes, Marine Le Pen, Steve Bannon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook