International
URL courte
14326
S'abonner

Les autorités de Bahreïn ont appelé leurs concitoyens à quitter sans tarder les territoires irakien et iranien ou à ne pas s’y rendre actuellement, en raison des menaces pesant sur leur sécurité, a annoncé l'agence de presse bahreïnienne (BNA).

Le ministère des Affaires étrangères de Bahreïn a exhorté ses citoyens «à ne pas se rendre en République islamique d'Iran et en République d'Irak pour le moment à cause de la situation instable dans la région, d'événements dangereux et de menaces», selon l'agence de presse bahreïnienne (BNA).

La diplomatie bahreïnienne a également lancé un appel aux citoyens du royaume qui s'y trouvent déjà à «quitter immédiatement» ces pays.

L'agence de presse Reuters a plus tôt déclaré que le personnel étranger de la société pétrolière américaine ExxonMobil avait été évacué en deux étapes, les 17 et 18 mai, de son site irakien de West Qurna 1 pour être transféré à Dubaï.

Auparavant, il a été annoncé que, dans un contexte d'aggravation de la situation avec l'Iran, les États-Unis avaient déployé au moins sept navires de guerre dirigés par le porte-avions USS Abraham Lincoln dans le golfe Persique et ses alentours. Des systèmes de missiles de défense antiaérienne Patriot ont également été déployés dans la région.

Le 16 mai, le Président états-unien a déclaré aux journalistes qu'il espérait éviter une guerre avec l'Iran. En même temps, l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de l'Iran, a indiqué que son pays n'avait pas l'intention de faire la guerre aux États-Unis, mais que Téhéran continuerait à résister à Washington.

Lire aussi:

Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le nouveau gouvernement israélien approuvé par la Knesset, Netanyahou écarté du pouvoir
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
citoyens, retour, menaces, sécurité, Dubaï, Téhéran, Bahreïn, Iran, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook