Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Huawei

    Google suspend ses activités avec Huawei après les sanctions de Trump

    © AP Photo / Mark Schiefelbein
    International
    URL courte
    28238
    S'abonner

    Les utilisateurs des prochains smartphones Huawei risquent de se voir priver de Gmail, Chrome et YouTube. Google a décidé de suspendre ses relations avec le géant des télécommunications chinois suite au décret de l’administration Trump plaçant Huawei Technologies sur une liste noire.

    Google a commencé à suspendre ses activités avec le géant des technologies chinois, ont fait savoir The Financial Times et Reuters en citant des sources informées. Cette décision est intervenue alors que les tensions commerciales avec Pékin sont au plus haut et que l’administration Trump a placé le 16 mai Huawei Technologies sur une liste noire, rendant presque impossible pour l'entreprise l'achat de produits fabriqués aux États-Unis.

    Un porte-parole de Google a par la suite confirmé l’information, annonçant que l'entreprise «se conformait à l'ordre et examinait les conséquences».

    Les utilisateurs actuels des téléphones Huawei ne pourront plus mettre à jour le logiciel d’exploitation Android mais pourront toujours utiliser et mettre à jour les applications mobiles fournies par Google, indique Reuters.

    En revanche, le géant chinois aura toujours accès à l'Android Open Source Project (AOSP), une version libre de droits du système d'exploitation de Google.

    «Les applications phares de Google, telles que Gmail, YouTube et le navigateur Chrome, disponibles via le Google Play Store, ne seront plus disponibles sur les futurs modèles de smartphones Huawei car ces services ne sont pas couverts par la licence en open source et nécessitent un accord commercial avec Google», précise l"agence. Sur les anciens modèles, les services continueront à fonctionner, a assuré Google via Twitter.

    «Huawei ne pourra utiliser qu'une version publique d'Android et ne pourra pas accéder aux applications et services appartenant à Google», précise une source citée par Reuters.

    Le géant de télécoms chinois a réagi dans la journée indiquant qu'il allait continuer à fournir des mises à jour et des services après-vente à tous les smartphones et tablettes de ses marques Huawei et Honor.

    Il a égalment dit avoir apporté une contribution importante au développement et à la croissance d'Android dans le monde. Le fabricant chinois ajoute vouloir continuer à bâtir un écosystème logiciel sûr et viable, avec notamment des mises à jour de sécurité.

    Huawei est l’un des leaders dans le domaine de la 5G, la nouvelle génération d'Internet mobile en cours de déploiement.

    Depuis plusieurs moins, la Chine et les États-Unis s'affrontent par l'imposition mutuelle de droits de douane. La technologie est un axe majeur de leur bras de fer. Les  Washington affirme que les équipements de Huawei pourraient servir à des activités d'espionnage de la Chine et ils exhortent leurs alliés, notamment en Europe, à ne pas s'appuyer sur le groupe chinois pour le déploiement de la 5G. Huawei rejette ces soupçons américains.

    Tags:
    technologie 5G, télécommunication, Huawei, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik