International
URL courte
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)
15319
S'abonner

Un mandat pour arrêter le fondateur de WikiLeaks, soupçonné de viol, a été demandé lundi 20 mai par un procureur suédois, a fait savoir le ministère public du pays, cité par Reuters. Si délivré, il pourrait mener à l’extradition de M.Assange depuis le Royaume-Uni.

Le parquet suédois responsable pour l'enquête visant le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, soupçonné de viol, a déposé le lundi 20 mai une demande pour son arrestation, rapporte Reuters en se référant au ministère public de la Suède.

Si un mandat d'arrêt est délivré, il pourrait conduire à l'extradition de M.Assange depuis le Royaume-Uni.

Le fondateur de WikiLeaks, 47 ans, a été arrêté le 11 avril à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il était réfugié depuis sept ans, à la suite d'une demande d'extradition des États-Unis.

Il a été condamné au début du mois de mai à près d'un an de prison par la justice britannique pour violation des termes de sa liberté conditionnelle lorsqu'il s'était réfugié à l'ambassade d'Équateur en 2012.

Le 13 mai, la justice suédoise a relancé les poursuites pour viol contre Julian Assange.

Dossier:
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Tags:
viol, arrestation, WikiLeaks, Julian Assange, Suède, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook