Ecoutez Radio Sputnik
    Doha, le Qatar

    Le directeur général du groupe qatari BeIN serait mis en examen pour «corruption active»

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    0 120
    S'abonner

    Suite à des soupçons de négociation de pots-de-vin pour que le Qatar puisse obtenir l’organisation des Mondiaux d’athlétisme, le directeur général du groupe qatari BeIN a été mis en examen le 28 mars, d’après Le Monde.

    Selon les informations du Monde, soupçonné de «corruption active», le directeur général du groupe de médias qatari BeIN a été mis en examen le 28 mars.

    Elle s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le parquet national financier (PNF) pour «corruption» et «blanchiment aggravé», informe le quotidien.

    Yousef Al-Obaidly est membre du conseil d'administration du PSG et proche collaborateur du président du Paris Saint-Germain et de BeIN.

    En plus de Yousef Al-Obaidly, le PNF soupçonne également Lamine Diack, ancien président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), d'avoir favorisé la candidature du Qatar.

    Par l'intermédiaire de son avocat, Yousef Al-Obaidly a transmis au Monde une déclaration soulignant qu'il s'était rendu volontairement, dans le cadre des investigations, à une convocation.

    «Je me suis volontairement rendu à une convocation dans le cadre des investigations du juge d'instruction. Les accusations sont non seulement hautement infondées et sans consistance mais ont été de manière remarquable divulguées aux médias. Pour éviter tout doute possible, ces accusations sont intégralement et catégoriquement contestées et le seront avec la dernière énergie, en utilisant, pour ce faire, tous les moyens de droit», reprend Le Monde.

    L'enquête remonte à quand le Qatar souhaitait se porter candidat à deux événements sportifs, les Championnats du monde d'athlétisme et les Jeux olympiques. Ainsi, Londres a gagné le droit d'organiser les Mondiaux 2017, lors du vote tenu le 11 novembre 2011. Doha a par la suite remporté l'organisation de l'édition 2019.

    Tags:
    blanchiment d'argent, affaires, parquet, corruption, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik