Ecoutez Radio Sputnik
    Réseaux sociaux

    L’US Navy veut archiver 350.000 milliards de messages postés sur les réseaux sociaux à des fins de «recherche»

    CC0 / geralt
    International
    URL courte
    10123

    La Marine américaine cherche à archiver pas moins de 350.000 milliards de publications issues des réseaux sociaux, dans le cadre d’«efforts de recherche». Les données devraient être collectées auprès d'au moins 200 millions d'utilisateurs uniques dans au moins 100 pays, sans qu'aucun de ceux-ci ne représente plus de 30% des utilisateurs.

    Le Département de la Marine US a lancé un appel d’offres pour un projet destiné à archiver 350.000 milliards de messages postés sur les réseaux sociaux entre 2014 et 2016. Les données seront extraites d'une seule plate-forme de réseaux sociaux, mais il n’est pas précisé laquelle.

    «Nous cherchons à acquérir une archive historique mondiale à grande échelle de données de réseaux sociaux, fournissant le texte intégral de tous les messages publics de réseaux sociaux, dans tous les pays et dans toutes les langues couvertes par la plate-forme de réseaux sociaux», indique l’appel d’offres. La Marine a déclaré que les archives seraient utilisées pour les «efforts de recherche en cours» sur «l'évolution des communautés linguistiques» et les «modes d'expression collective émergents, au fil du temps et d'un pays à l'autre».

    Les archives s'appuieront sur des publications de réseaux sociaux ouverts et «aucune communication privée ou donnée d'un utilisateur privé» n’y sera incluse. Cependant, tous les enregistrements doivent inclure l'heure et la date à laquelle chaque message a été envoyé ainsi que le nom de l’utilisateur. En outre, chaque enregistrement doit inclure toutes les métadonnées disponibles au public, y compris le pays, la langue, les hashtags, l'emplacement, le nom de l’utilisateur, l'horodatage et les URL associés à la publication d'origine.

    Les données doivent être collectées auprès d'au moins 200 millions d'utilisateurs uniques dans au moins 100 pays, sans qu'aucun pays ne représente plus de 30% des utilisateurs, a annoncé l’appel d’offres.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    marine US, données, États-Unis, appel d'offres, Internet, réseaux sociaux, US Navy
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik