Ecoutez Radio Sputnik
    Gouvernorat d'Idlib

    Jusqu’à 500 djihadistes ont participé à trois attaques contre l'armée syrienne à Idlib en une matinée

    © Sputnik . Basel Shartooh
    International
    URL courte
    16549

    Jusqu'à 500 djihadistes du Front al-Nosra* ont participé à trois attaques contre l'armée syrienne à Idlib en une matinée, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les radicaux ont en outre mené 17 tirs de lance-roquettes multiples contre la base aérienne de Hmeimim.

    L’armée syrienne a repoussé ce mercredi 22 mai trois attaques massives du Front al-Nosra* qui ont engagé près de 500 djihadistes et 30 pick-ups armés de mitrailleuses à Idlib, a déclaré le ministère russe de la Défense.

    «Rien que le matin du 22 mai, les troupes gouvernementales ont repoussé trois attaques massives de radicaux du Front al-Nosra* contre Kafr Nabuda. Jusqu'à 500 djihadistes, sept chars, quatre blindés de combat d'infanterie, une trentaine de pick-ups armés de mitrailleuses de gros calibre et deux véhicules bourrés d'explosifs conduits par des terroristes-kamikazes ont participé à ces attaques», a indiqué le ministère.

    Selon le ministère, les radicaux se trouvant dans la zone de désescalade d'Idlib ont effectué 17 tirs de lance-roquettes multiples contre la base aérienne russe de Hmeimim, dans le gouvernorat de Lattaquié.

    «Sept roquettes n'ont pas atteint la base, les neuf autres ont été abattues par les moyens de défense antiaérienne», a précisé le ministère.

    Les radicaux de Sahariyah ont aussi deux fois essayé de percer les positions des troupes gouvernementales près de la ville d’Al-Hayrat, toujours dans le gouvernorat d'Idlib.

    «Plus de 200 djihadistes, quatre blindés de combat d’infanterie et quatre pick-ups avec des armes lourdes ont participé à ces attaques qui ont été repoussées», indique le communiqué.

    Le Front al-Nosra* mène depuis le soir du 21 mai des attaques massives contre les positions des forces syriennes près d’Idlib en utilisant des blindés, des lance-roquettes multiples et des véhicules bourrés d’explosifs, a noté le ministère. Les troupes gouvernementales ont éliminé plus de 150 radicaux, trois chars, 24 pick-ups près d'Idlib et deux véhicules bourrés d’explosifs.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    La justice italienne ordonne la saisie du navire Open Arms
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Tags:
    char, véhicule blindé de combat d'infanterie, armée gouvernementale syrienne, aérodrome de Hmeimim, lance-roquettes multiples, Idlib, ministère russe de la Défense, Front al-Nosra, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik