Ecoutez Radio Sputnik
    Extraction du pétrole

    Les USA reprennent les importations de pétrole en provenance du Venezuela

    © AP Photo / Hasan Jamali, File
    International
    URL courte
    18432

    Selon les statistiques de l'Agence américaine d'information sur l'Énergie, Washington a importé 49.000 barils par jour de brut vénézuélien entre le 10 et 17 mai. Ces livraisons avaient été précédemment suspendues dans le contexte des sanctions décrétées par les États-Unis contre le Venezuela.

    Les livraisons de pétrole vénézuélien aux États-Unis durant la semaine du 10 au 17 mai ont représenté 49.000 barils par jour, indique un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

    Au cours des quinze jours précédents, Washington n'a pas acheté de pétrole vénézuélien, a précisé l'Agence. En avril, les États-Unis ont réalisé des achats oscillant entre 71.000 et 191.000 barils par jour, tandis qu'ils n'ont pas importé de brut vénézuélien pendant trois semaines à partir de la seconde quinzaine de mars.

    Il y a un an, durant la semaine du 11 au 18 mai 2018, les USA avaient importé 352.000 barils, soit sept fois plus.

    Fin janvier, Washington a introduit un volet de sanctions à l'encontre des autorités vénézuéliennes, en vertu duquel la compagnie pétrolière nationale PDVSA n'était plus autorisée à bénéficier des revenus de son commerce avec les États-Unis tandis que ses avoirs à l'étranger étaient bloqués. Caracas a qualifié ces mesures d'illégales, accusant les États-Unis de chercher à mettre la main sur les réserves de pétrole vénézuéliennes.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    importations de pétrole, commerce, revenus pétroliers, sanctions contre le Venezuela, achats, pétrole, PDVSA, Caracas, Washington, Venezuela, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik