Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin du projet 949A

    L’arme secrète des nouveaux sous-marins «tueurs» japonais décryptée par The National Interest

    © Sputnik . Alexei Koudenko
    International
    URL courte
    3148

    D’après The National Interest, des sous-marins japonais ont reçu des améliorations qui les rendent plus manœuvrables et mortels. Il s’agit de batteries spéciales qui peuvent fonctionner plus longtemps, être rechargées plus rapidement et donnent la possibilité aux submersibles de franchir des distances plus longues avant de devoir refaire surface.

    Selon l’expert de The National Interest Sébastien Roblin, spécialisé dans la résolution de conflits, la sécurité et l’histoire militaire, les sous-marins japonais Oryu de la classe Soryu sont équipés de batteries lithium-ion et ont reçu des modules spécialisés pour bénéficier d’une autonomie deux fois plus longue qu’avec les versions précédentes. Ces batteries peuvent être rechargées beaucoup plus rapidement, ce qui rend les sous-marins plus manœuvrables. Mais leur coût est à peu près sept fois plus élevé.

    L’expert souligne que ces batteries des sous-marins Oryu, dont le nom signifie en japonais «Dragon Phoenix», possèdent une amélioration qui peut être considérée comme «l'aube d'une nouvelle ère dans la guerre sous-marine». Il s’agit du matériau lithium-ion. Le fait surprenant est que la même technologie est utilisée dans les smartphones et les ordinateurs.

    The National Interest explique que les submersibles souffrent toujours du dilemme opposant le silence à la vitesse. Les moteurs diesel et les générateurs font beaucoup de bruit et, pour éviter d’être facilement trouvés par l’ennemi, les sous-marins doivent fonctionner uniquement sur batteries. Or, en temps normal, celles-ci, à vitesse maximale, s’épuisent en une heure ou deux.

    La technologie améliorée par les Japonais permet d’utiliser les batteries lithium-ion deux fois plus longtemps. Les sous-marins ont par conséquent plus de flexibilité en utilisant plus d’électricité sur de longues périodes ultra silencieuses avec les moteurs éteints ou pendant de plus longues périodes de manœuvres à grande vitesse.

    Lire aussi:

    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    batterie, Japon, sous-marins
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik