International
URL courte
790
S'abonner

Le Japon a demandé de mettre fin à une erreur linguistique et culturelle, en arrêtant de nommer le Premier ministre nippon «Shinzo Abe» pour le remplacer par «Abe Shinzo». En effet, le nom de famille est placé devant le prénom dans la tradition japonaise, coutume négligée dans le monde occidental.

Le gouvernement japonais a lancé un appel international pour nommer le Premier ministre nippon «Abe Shinzo», et non «Shinzo Abe» comme la plupart des médias et organisations occidentaux ont pris l’habitude d’écrire et de prononcer.

En effet, il existe une différence culturelle passée inaperçue pour les Occidentaux: le prénom est placé après le nom de famille au Japon, alors que le processus inverse est utilisé dans beaucoup de pays.

Comme «Abe» est un nom de famille et «Shinzo» un prénom, le gouvernement nippon a demandé de présenter le Premier ministre actuel à l’instar du Président chinois Xi Jinping et du Président sud-coréen Moon Jae-in.

Il s’avère que cette correction avait déjà été réclamée en 2000, affirme le journal japonais Yomiuri Shimbun. L’agence des affaires culturelles nippone l’avait demandé auprès des organisations internationales: «Tout le monde devrait être conscient de la diversité linguistique et culturelle de l’humanité et en tirer parti».

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
gouvernement, écriture, traditions, Japon, Shinzo Abe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook