International
URL courte
3813
S'abonner

Le Président autrichien Alexander Van der Bellen a dissous le gouvernement du chancelier Kurz ce mardi 28 mai. Sebastian Kurz avait été renversé lundi par une motion de censure votée par les principaux partis d'opposition.

Le Président autrichien a dissous ce mardi 28 mai le gouvernement du chancelier Kurz. Alexander Van der Bellen a également mandaté le ministre des Finances, Hartwig Löger, pour conduire temporairement les affaires du gouvernement, Kurz ayant refusé d'exercer ses fonctions à titre temporaire.

Le chancelier Sebastian Kurz a été renversé ce lundi 27 mai par une motion de censure, dix jours après le scandale de corruption.

Auparavant, Heinz-Christian Strache avait annoncé sa démission des postes de vice-chancelier autrichien et de président du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ). Il est visé par un scandale à cause d'une vidéo publiée le 17 mai par les médias allemands Der Spiegel et Süddeutsche Zeitung et prise secrètement à Ibiza avant les élections législatives autrichiennes de 2017. Elle montre Heinz-Christian Strache à côté d'une femme blonde.

D'après ces médias, il s'agit de la nièce d'un oligarque russe à qui il a proposé des contrats gouvernementaux en échange d'un soutien financier à son propre parti en vue des élections.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
motion de censure, gouvernement, Alexander Van der Bellen, Sebastian Kurz, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook